RTBF .be

Jacques Trovic - RTBF Sans chichis

Jacques Trovic

  • Cette semaine, nous faisons la rencontre de Jacques Trovic dans le cadre de l'exposition " Reflets de Vies "

    Du 6 février au 9 mars 2013 à l’Orangerie du château de Seneffe se tiendra l’exposition
    " Reflets de Vies ".

    C’est la deuxième édition et elle est organisée par l’asbl AFrAHM (Association Francophone d’Aide aux Handicapés Mentaux) qui défend et soutien les personnes à déficiences intellectuelles.

    " Reflets de Vie " rassemblera les œuvres de 26 artistes, pour la plupart déficients intellectuels issus de 12 ateliers créatifs dans toute la Wallonie. Cette collaboration s’établit également avec trois musées belges à Bruxelles, en Wallonie et en Flandre, à savoir le Musée Art&Marges à Bruxelles, le Mad à Liège et le Musée du Docteur Guislain à Gand.

    Au fil de l’exposition, de la céramique à la sculpture sur bois en passant par la peinture ou la broderie, le visiteur découvrira des œuvres aux techniques variées.

    Les œuvres exposées au loft sont celles de Jacques Trovic pour les broderies, de Jean-Marie Heyligen  pour les toiles et de Marie-Christine Leisen pour les bustes en céramique…

    Pour en savoir un peu plus…
    Jacques Trovic : Est né le 15 juin 1948 à Anzin (Nord de la France). De santé fragile il n’a pu fréquenter l’école de manière continue. Restant beaucoup à la maison, c’est sa maman et sa sœur qui vont lui donner le goût du travail de couture et dès l’âge de 14 ans il commence sa première tapisserie " la scène espagnole " qu’il termine deux ans plus tard. Cette tapisserie sera exposée tout de suite car la ville d’Anzin, où il vit, organise un concours de peinture. Jacques s’y inscrit et il gagne le premier prix. Depuis, brodeur de métier, tel est sa force de vie.
    Cela fait plus de 50 ans que sa vie s’organise autour de la tapisserie, il pense, il respire, il dort tapisserie. Sa maison est à l’image de sa passion, les paquets de laine, de tissus, apportés par ses voisins, ses amis s’accumulent un peu partout. Les aiguilles, les boutons, les chaînettes, les fils particuliers, envahissent son espace de vie. Des affiches retraçant les expositions auxquelles il a participé ornent les murs… Sur sa cheminée, une peinture à l’huile sur toile très ancienne rappelle qu’il a travaillé cette technique. Dans un couloir entre deux pièces quelques mosaïques de grands formats, s’imposent à notre regard. Il a beaucoup aimé cette  technique mais toujours il revient à la tapisserie…
    Jacques Trovic connait l’histoire de chaque tapisserie, il dit en avoir fait plus ou moins 400…
    Actuellement  Jacques travaille sur une grande tapisserie qu’il a commencé il y a 10 ans " la parade du cirque ". C’est à peine s’il a regardé l’ensemble de sa tapisserie en reprenant ce travail. 10 ans après il n’a rien oublié et il sait exactement ou doivent se placer chaque élément. Jacques Trovic est un immense voyageur qui donne corps à ses rêves.

    Jacques partage son quotidien entre sa maison et le Centre  la Pommeraie à Quevaucamps. C’est un artiste mondialement reconnu !  Le Japon, Les Etats-Unis, la Slovaquie ont déjà accueilli ses œuvres.


    Jean-Marie Heyligen
    Peintre – sculpteur – graveur
    Né le 24/05/1961 à Ath
    Réside au Home André Livémont à Aubechies

    " Avec sa peinture, Jean- Marie nous étonne toujours par l’immensité de ses créations à l’atelier dessin, il est un roi amoureux de la vie et de la femme. La femme : sa muse qu’il habille, au fil des années, de ses plus beaux atouts, flamboyantes sous leurs couleurs éclatantes, envoûtantes à souhait avec leurs formes généreuses. Grand passionné par ses femmes sirènes, Jean- Marie est comme transporté par ses créations où l’artiste et l’oeuvre ne font qu’un".
    Jean-Marie travaille aussi la sculpture et la gravure…

    Marie-Christine Leisen

    Marie-Christine est née le 15 mai 1956 à Gosselies (BE).

    Elle fréquente l’atelier " Campagn’Art ", où elle s’adonne à la terre.

    Marie-Christine s’inspire des mondes féeriques et animaliers de livres de contes qu’elle interprète à sa façon. De ses mains, naissent toutes sortes de personnages qu’elle habille de vêtements aux motifs colorés et qu’elle associe aux nombreux membres de sa famille, à ses héros de dessins animés ou chanteurs préférés.

    Maire-Christine réalise aussi une innombrable série de personnages plats et allongés en terre engobée d’oxydes. Elle nous emmène, de cette façon, dans un petit peuple très particulier sorti de son imagination.

    Le portrait de Jacques Trovic

    Le portrait de Jacques Trovic

  • Le portrait de Jacques Trovic

    • Cliquez pour visionner

      Le portrait de Jacques Trovic