RTBF .be

Cécile Djunga, nouveau visage de la météo : " j'aimerais avoir une place dans le cœur des Belges " - RTBF Tv

  • La Une
  • La Deux
Météo

Cécile Djunga, nouveau visage de la météo : " j'aimerais avoir une place dans le cœur des Belges "

  • Cécile Djunga présentera dès le mois de juin la météo sur La Une ! Elle se livre sur le nouveau défi qui l’attend mais aussi sur les réactions inattendues auxquelles elle a dû faire face…

    En juin prochain, la météo de La Une s’ensoleillera par la présence de sa nouvelle présentatrice, Cécile Djunga.  

    Comédienne et humoriste, la jeune femme de 28 ans prend la relève de Tatiana Silva partie vers d’autres horizons. Actuellement en pleine formation à Keywall à Charleroi, elle ne craint pas la comparaison avec celle qui l'a précédée: "Nous sommes tellement différentes". 

    Après des passages en TV dans Le Grand Cactus, Quel temps mais aussi dans le Jamel Comédy Club et Signé Taloche, elle change de registre et nous explique les défis qui s’offrent à elle.

    Passer de la comédie à la présentation de la météo, c’est le grand écart ?

    Oui, j’étais la première étonnée mais j’adore la tournure que ça prend (rires). Quand on m’a proposé le casting de la météo, je ne pensais pas correspondre au profil. Je voyais les autres nanas qui postulaient : des mannequins, des miss Belgique. Je me disais " Y a pas moyen " ! Au final, c'était une belle surprise !

    Cécile Djunga, nouveau visage de la météo

    Cécile Djunga, nouveau visage de la météo - © Tous droits réservés

    Pourquoi vous ont-ils choisie, selon vous ?

    Pour le dynamisme et l’originalité que je propose. La Une est assez classique mais moi je ne suis profondément pas quelqu’un de classique. Donc même quand j’essayais de me " madamiser " dans mes présentations, il y avait quelque chose de novateur. Je pense que c’est ma personnalité qui leur a plu !

    Allez-vous nous proposer une météo " différente " ?

    Il y a évidemment un cadre à respecter. Mais je me rends compte que, personnellement je ne regarde pas la météo à la télé. Si je veux connaitre le temps, je regarde mon smartphone ou le ciel (sourire).

    J’aimerais donner des information concrètes aux gens : " Pourrez-vous courir, jardiner, faire un barbecue ce week-end ? " Leur dire des choses que leur smartphone ne leur apprend pas !

    Cécile Djunga, nouveau visage de la météo

    Cécile Djunga, nouveau visage de la météo - © Tous droits réservés

    Cécile Djunga, nouveau visage de la météo

    Cécile Djunga, nouveau visage de la météo - © Tous droits réservés

    Allez-vous mettre vos talents d’humoriste et de comédienne au service de cela ?

    Je vais devoir me calmer (rires). Ce n’est plus comme sur La Deux (Juste à temps !) ou je pouvais prendre mon parapluie et chanter " Singing in the rain ". Mais c’est encore mieux… je vais devoir être plus subtile pour apporter de l’humour et de la légèreté.

    La météo, c’est un beau tremplin pour vous ?

    Oui ! Je ne me rendais pas compte de l’importance que ça avait aux yeux des Belges. Mais on rentre tous les jours dans leur salon, dans leur intimité. Les gens prennent ça extrêmement à cœur et du coup, moi aussi. C’est une place que j’ai envie d’acquérir dans le cœur des belges !

    Je veux faire ça en parallèle de ma carrière d’humoriste qui est vitale pour moi. Les gens pourront venir me voir sur scène les jours où je ne présenterai pas la météo !

    Vous avez eu beaucoup de réactions suite à l’annonce de votre nouveau poste ?

    Oui. Il y a eu des messages positifs mais j’ai aussi lu beaucoup de commentaires extrêmement racistes. On m’a même comparée à une terroriste.

    La RTBF a fait un choix périlleux en m’engageant. Ils en étaient conscients et je trouve ça courageux de leur part. Tatiana était métisse mais moi je suis noire, j’ai une coupe afro et je ne triche pas là-dessus.

    Je me sens on ne peut plus belge, j’ai été élue mascotte des Diables rouges

    Je me sens on ne peut plus belge, j’ai été élue mascotte des Diables rouges - © Tous droits réservés

    Vous êtes prête à affronter ces remarques ?

    Parfois c’est dur. Se faire insulter ce n’est agréable pour personne ! Mais se faire insulter pour sa couleur de peau ça me touche particulièrement.

    Je me sens on ne peut plus belge, j’ai été élue mascotte des Diables rouges, ce n’est pas pour rien. Quand je lis des messages " On n’aurait pas pu trouver une vraie Belge de race blanche ? ". Ça me choque mais ça me donne aussi plus de force, la niaque !

    "Je ne veux pas entrer dans ce moule"

    "Je ne veux pas entrer dans ce moule" - © Tous droits réservés

    Vous ne correspondez pas au standard, c’est votre force…

    Oui et j’apprécie que la RTBF ne me demande pas de changer ! Le peu de nana black que tu peux voir en TV sont très lissées, dans tous les sens du terme. Et moi je ne veux pas entrer dans ce moule.

    Pourquoi ?

    Parce que je n’ai pas envie d’être quelqu’un je ne se suis pas !

    Et aussi parce que la différence permet à des gens, à des petites filles de s’identifier. Moi quand j’étais petite je ne pouvais m’identifier à personne à la TV. J’espère que maintenant elles pourront se dire: " ok, j’ai surement 10 kilos de trop, j’ai les cheveux dans tous les sens et pas la coupe qu’il faut mais je peux quand même faire quelque chose de ma vie ! "

    À lire aussi

Prochaines émissions

  • Jeudi 18 juillet - 04:30 - La Deux Météo 22h30 (Boucle de nuit)

    Tout au long de la journée, retrouvez les prévisions...

  • Jeudi 18 juillet - 12:47 - La Une Météo 12h50

    Tout au long de la journée, retrouvez les prévisions...

  • Jeudi 18 juillet - 13:30 - La Une Météo 13h30

    Tout au long de la journée, retrouvez les prévisions...

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles