RTBF .be

Pourquoi des oranges sanguines dans le panier Gilles de Binche ? - RTBF Max et venus

Max & VÉNUS

  • La Deux
Max & VÉNUS

Pourquoi des oranges sanguines dans le panier Gilles de Binche ?

  • Plus de 35 tonnes d'oranges sanguines seront lancées dans la foule au carnaval de Binche, le plus célèbre carnaval de Belgique. Beaucoup de légendes gravitent autour de ce lancer d'agrumes : symbolique du soleil, sang du Christ, cadeau de l’espagnol Charles Quint, et même descendance Inca !

    Il faut se rappeler l’origine modeste de la coutume. Le "Gille" n'apparaît dans les archives qu'en 1795 mais on suppose que le personnage existait depuis de nombreuses années, car les mascarades du mardi gras existent depuis le 12e siècle. Ce rite servait à chasser l'hiver, à balayer les mauvais esprits, les maladies et à leur faire peur en faisant énormément de bruit pour ne pas qu'ils reviennent perturber la quiétude, la santé et les récoltes. C’est donc une fête populaire, une fête de pauvre. La noblesse n’y participe d'ailleurs pas ! Le costume n'avait pas la beauté qu'il a actuellement car les "personnages" se déguisaient avec leurs vêtements de travail qu'ils "customisaient".

    Avant le milieu du 19e siècle, le "Gille" offrait du pain, des oeufs  et des fruits locaux afin d'aider la population à “faire gras” avant le Carême, et d'attirer l'abondance en retour de cette offrande. Ce n'est qu'à partir de 1850 que la tradition change : après la construction de la gare de Binche, on pouvait enfin acheminer à moindre coût des denrées plus rares ou fragiles, et ainsi quelques oranges apparaissent timidement, comme un cadeau précieux réservé aux plus chanceux. C’est à la même époque que les costumes se complexifient et les chapeaux en plumes apparaissent. Suite à cet embellissement seuls les commerçants, les artisans et les bourgeois avaient la possibilité pécuniaire de faire le "Gille"...Mais, ayant plus d’argent, ils pouvaient s’offrir le luxe d’acheter plus d’oranges pour les offrir à la population ! Cela devient un signe extérieur de richesse et de générosité.

    Si l’orange s’est banalisée, elle a gardé sa valeur de cadeau porte-bonheur. C’est un honneur de recevoir une orange lancée par un Gille, et gare à celui qui ose la relancer dans le cortège !

    Une chronique de Cindya Izzarelli

    Pourquoi des oranges sanguines à Binche ?

    Cindya vous explique d'où vient la tradition de jeter des oranges sanguines à Binche.

  • Pourquoi des oranges sanguines à Binche ?

    • Cliquez pour visionner

      Pourquoi des oranges sanguines à Binche ?