RTBF .be

Pourquoi ne reconnait-on jamais sa voix lorsqu'on l'entend ? - RTBF Matiere grise

Matière grise

  • La Une
Matière grise

Pourquoi ne reconnait-on jamais sa voix lorsqu'on l'entend ?

  • C’est ma voix ça ? Qui ne s’est jamais fait cette réflexion après s’être réécouté pour la première fois ? Comment se fait-il que notre voix nous semble si étrangère alors que celle des autres nous parait fidèle à la réalité ? Explications.

    Pourquoi ne reconnait-on jamais sa voix lorsqu’on l’entend ?

    Pourquoi ne reconnait-on jamais sa voix lorsqu’on l’entend ? - © Tous droits réservés

    Avez-vous déjà remarqué comment certains chanteurs ont l’habitude de se tenir l’oreille avec la main ?  Si vous ne l’avez jamais observé, c’est que vous êtes jeune, car les modernes ont résolu ce problème avec l’oreillette… En réalité, ils font prendre à leur main la forme d’une conque, de manière à mieux entendre leur voix par voie aérienne, et donc de façon plus fidèle à ce que le public perçoit. Oui, car un son peut prendre plusieurs chemins avant d’être analysé par le cerveau…

    Pourquoi ne reconnait-on jamais sa voix lorsqu’on l’entend ?

    Pourquoi ne reconnait-on jamais sa voix lorsqu’on l’entend ? - © Tous droits réservés

    Une fois émis, les sons se propagent dans l’air pour atteindre le conduit auditif et les tympans. Ces derniers font ensuite vibrer les osselets de l’oreille moyenne qui ont pour fonction de convertir la vibration sonore en énergie mécanique, c’est-à-dire en informations interprétables par notre cerveau. Mais avant ça, le son, qui est maintenant devenu une sorte de code, passe par les organes de l’oreille interne, où il sera converti en impulsions électriques.

    Voilà, c’est comme ça que ça fonctionne, du moins en partie. Car au-delà de la voie aérienne classique, les multiples petits os et organes de notre oreille vibrent aussi par l’entremise de la mâchoire et du crâne, mais également par un petit canal, nommé la trompe d’Eustache, qui relie les oreilles à l’arrière-nez. Ce deuxième chemin, où le son est acheminé par les os, est appelé la voie solidienne.

    Lorsque l’on parle, cette dernière est particulièrement sollicitée car le crâne et la fosse nasale servent de caisse de résonnance à notre voix. Le problème est que les os transmettent beaucoup plus facilement les fréquences graves que les aigues. Cela a pour effet de falsifier la façon dont nous nous entendons car pour le coup, nous imaginons notre voix beaucoup plus riche en basses, beaucoup plus ronde qu’elle ne l’est réellement. A se demander comment Barry White percevait la sienne…

Prochaines émissions

  • Samedi 29 avril - 17:40 - La Une Matière Grise - Allergies

    Tout le monde est-il allergique ? Une personne sur trois...

  • Dimanche 30 avril - 06:30 - La Une Matière Grise - Allergies

    Tout le monde est-il allergique ? Une personne sur trois...

  • Mercredi 03 mai - 23:00 - La Une Matière Grise - Secrètes rondeurs : quand la poitrine se dévoile / Au...

    Secrètes rondeurs : quand la poitrine se dévoile Pleins...

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles