RTBF .be

A quel point notre nez est puissant et à quel point les odeurs peuvent nous affecter? - RTBF Matiere grise

Matière grise

  • La Une
Matière grise

A quel point notre nez est puissant et à quel point les odeurs peuvent nous affecter?

  • Comment percevons-nous les odeurs ? Quels messages contiennent-elles ? Comment modifient-elles et influencent-elles notre cerveau et notre comportement ? Des chercheurs ont par exemple montré que notre nez est directement câblé au plus profond de notre cortex, aux parties les plus anciennes de notre cerveau, là où les sentiments naissent et où les souvenirs sont stockés.

    Les émotions que nous vivons au cours des premières années de notre vie sont liées pour toujours aux odeurs qui les accompagnent. Ces souvenirs d’enfance et ces émotions peuvent être réactivés des dizaines d’années plus tard par le simple fait de sentir à nouveau ces odeurs. Contrairement à d’autres systèmes sensoriels comme la vue ou l’ouïe, le bulbe olfactif est directement lié à une zone de l’inconscient appelée le système limbique. Les impulsions électriques provenant de notre bulbe olfactif réveillent ainsi des souvenirs enfouis et génèrent de puissantes émotions. Seule une fraction de ce processus parvient à notre esprit conscient. Mais c’est de là que vient la fameuse madeleine de Proust…

    En même temps, au cours de leur évolution, les membres de l’espèce Homo sapiens ont appris à tenir leur nez éloigné des odeurs les plus intenses. Est-ce bien justifié ? Le nez est-il un vestige d’un passé lointain ? Ou un étonnant secret de notre espèce ? Les recherches actuelles dévoilent de bien fascinants phénomènes.

    Et qu’arrive-t-il quand nous perdons ce sens ? Si les messages invisibles ne nous parviennent plus ? Environ cinq pour cent de la population souffre d’anosmie, ou cécité olfactive. L’absence de ce sens apparemment sans importance peut plonger les gens dans des situations très difficiles. Car plus bas dans notre tête, la langue se contente d’évaluer très approximativement notre nourriture. Elle perçoit les forces des 5 saveurs de base : sucré, salé, acide, amer et umami. L’affinement des saveurs se fait ailleurs, dans l’arrière-nez. Car ce que nous appelons " goût " est le produit de molécules libérées pendant la mastication, qui emplissent aussi notre appareil olfactif.

    Et si nous ne sentions pas uniquement par le nez ? Des chercheurs ont trouvé des traces de récepteurs olfactifs dans… les testicules des souris et des rats. Et chez l’homme ? Eh bien oui : les spermatozoïdes ont un sens de l’odorat. Ils n’ont pas à proprement parler de nez mais ils possèdent bel été bien des récepteurs olfactifs. Car le chemin jusqu’à l’ovule est long et sombre. Mais une odeur les guide : celle de l’ovule, qui est la même que celle du muguet. Elle attire les spermatozoïdes comme un aimant. Certains biologistes ont même trouvé des récepteurs d’odeurs à travers tout le corps et pensent que certains parfums arrêtent la croissance de tumeurs malignes…

    A quel point notre nez est puissant et à quel point les odeurs peuvent nous affecter? / La Première

    Comment percevons-nous les odeurs ? Quels messages contiennent-elles ? Comment modifient-elles et influencent-elles notre cerveau et notre comportement ? Des chercheurs ont par exemple montré que notre nez est directement câblé au plus profond de notre cortex, aux parties les plus anciennes de notre cerveau, là où les sentiments naissent et où les souvenirs sont stockés. Patrice Goldberg vous en parle dans sa chronique sur La Première ;-)

  • A quel point notre nez est puissant et à quel point les odeurs peuvent nous affecter? / La Première

    • Cliquez pour visionner

      A quel point notre nez est puissant et à quel point les odeurs peuvent nous affecter? / La Première

Prochaines émissions

  • Mercredi 22 août - 23:31 - La Une Matière Grise Doc - Le cœur sur la main

    Il y a quelques temps, nous proposions un portrait croisé...

  • Mercredi 29 août - 23:00 - La Une Matière Grise Doc - Cerveau plastique

    On peut vivre, et très bien, avec une seule jambe ou avec...

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles