RTBF .be

Du sérieux au loufoque... Ou inversément ! - RTBF Livres a domicile

Livrés à domicile

  • La Trois
Livrés à domicile

Du sérieux au loufoque... Ou inversément !

  • Les vacances approchent. Il est grand temps de choisir les livres qui vous accompagneront dans vos villégiature… Ou simplement, à l’ombre dans votre jardin ! Cette semaine, Livrés à domicile vous propose des livres en tous genres, à vous de faire vos choix mais, la lecture : à consommer sans modération.

    Les propositions de Fanny :

    Bad Feminist, de Roxane Gay, éditions Points.

    Bad Feminist, de Roxane Gay, éditions Points. - © Tous droits réservés

    • La tête haute, de Mathilde Levesque, éditions Payot.

     

    Si vous croyez qu’on ne peut rien faire contre les humiliations, les manipulations, les agressions verbales des puissants ou des violents, ce livre est pour vous. Il vous apprend à vous protéger, et vous aide à riposter. Cohérent dans vos valeurs et imprévisible dans la manière de les défendre, vous deviendrez insaisissable. Se faire respecter est un art qui s’apprend à travers le discours. Avec force, humour, et dignité. Car garder la tête haute, c’est d’abord ne pas avoir à baisser les yeux. Ni face à l’autre, ni face à soi-même.

     

    • Bad Feminist, de Roxane Gay, éditions Points.

     

    Née dans le Nebraska en 1974 d’une famille haïtienne, Roxane Gay s’est imposée comme une des plus grandes voix du féminisme américain. Bad Feminist explore la politique contemporaine, la culture populaire, la sexualité, la race et l’histoire personnelle de Roxane Gay afin de souligner les multiples discriminations subies par les femmes. L’ouvrage rappelle que la défense de l’égalité des sexes ne dispense pas d’assumer ses contradictions : on peut s’épiler, chanter des chansons pop, être fan de téléréalité et militer pour les droits historiquement aliénables des femmes. Bad Feminist marque le début d’un nouveau féminisme, décomplexé et libérateur.

    Les propositions de Michel :

    La griffe du chat, de Sophie Chabanel, éditions Points

    La griffe du chat, de Sophie Chabanel, éditions Points - © Tous droits réservés

    • La griffe du chat, de Sophie Chabanel, éditions Points.

     

    Une étude américaine a prouvé que caresser un chat diminuait le risque d’infarctus, mais il n’est pas encore dit que cela arrêtait les balles : le propriétaire d’un bar à chats lillois est retrouvé gisant dans une mare de sang au milieu de ses matous. Comble de l’infamie, le chat star du commerce, Ruru, manque à l’appel. La commissaire Romano est mise sur le coup, assistée de son adjoint Tellier – aussi terre à terre qu’elle est spirituelle et borderline. Étrangement, ce duo insensé fait des étincelles sur le terrain, et l’assassin voleur de chat (si tant est que ce soit une seule et même personne) va devoir user de mille ruses s’il compte échapper à ces deux enquêteurs de choc… Avec juste ce qu’il faut de loufoquerie et une sacrée dose d’humour, Sophie Chabanel nous offre une enquête décapante. La Griffe du chat est un pur bonheur de lecture.

     

    • La guerre des dinosaures, de Miguel Prenz, éditions Marchialy.

     

    Digne de la plus virulente fièvre de l’or, la course aux fossiles redonne vie à toute une région pour le meilleur et pour le pire. Contagion garantie. Tout le monde se souvient en 1993 de la sortie au cinéma de Jurassic Park. La même année, en Patagonie, un autre dinosaure carnivore, plus grand que le tyrannosaure, révolutionne l’économie d’une ville sinistrée, El Chocón. Découverts par un paléontologue amateur, ces ossements deviennent l’objet de toutes les convoitises : touristiques, scientifiques, politiques. Pourtant, derrière ce regain de prospérité, se joue une guerre sournoise, à l’ombre des fossiles estimés à des millions. Miguel Prenz s’est rendu sur place et a observé les luttes de pouvoir entre maires, directeurs de musées et paléontologues capables de tout pour baptiser de leur nom le dinosaure. Autant de personnages qui tissent une toile de fond des plus inquiétantes : celle de l’ambition des hommes.

    Les propositions de Thierry :

    C’est toi, maman, sur la photo ? de Julie Bonnie, éditions lobe.

    C’est toi, maman, sur la photo ? de Julie Bonnie, éditions lobe. - © Tous droits réservés

     

    Le 23 juin 2018, après leur entraînement, l’équipe des Sangliers et leur coach se rendent dans la grotte la plus profonde de Thaïlande, celle de Tham Luang pour réaliser un pacte qui reste toujours aussi mystérieux aujourd’hui. Mais la saison des pluies s’invite avec trois semaines d’avance, et nos jeunes footballeurs se retrouvent coincés. Très vite, l’alerte est lancée et une mobilisation sans précédent va débuter pour essayer de les sauver. Les noms des véritables protagonistes de l’histoire sont changés, et l’histoire et quelque peu romancée, mais la plupart des faits sont là et il n’y a pas d’énormes contrevérités qui pourraient décrédibiliser le récit. Un album à destination d’un jeune public, mais qui s’avère tout aussi intéressant pour un lecteur adulte.

     

    • C’est toi, maman, sur la photo ? de Julie Bonnie, éditions lobe.

     

    Julie, quarante-six ans, a fait son lit et rangé sa cuisine équipée après le départ de ses enfants pour l’école. Elle est écrivain et musicienne et, aujourd’hui, elle a rendez-vous avec Julie, treize ans, avec sa jeunesse. Sur les photos d’époque, ses enfants ne la reconnaissent pas. Leur mère, crâne rasé, joint au bec, violon dans la nuit du Berlin d’après le Mur, leur mère enroulée dans un camion qui traverse les nouvelles frontières et mène aux scènes underground d’Europe de l’Est ? Inimaginable. Et la gamine survoltée qui a la rage et hurle dans le micro, est-ce qu’elle reconnaîtrait la femme mûre qu’elle ne pensait jamais devenir ? Julie est restée fidèle, somme toute. À son amour pour Nic, aux membres de leur groupe, son autre famille dysfonctionnelle, au désir de créer. Mais l’énergie de ces années-là lui manque, la boule de feu qu’elle couvait et qui brûlait tout sur son passage a disparu. Ce livre, c’est le groupe qu’elles forment à elles deux. Sa musique est pugnace, douce-amère, entêtante. Dans sa lucidité, elle nous berce tous.

     

    Rendez-vous le 11 juin sur La Trois, dès 22h40 dans Livrés à domicile avec Gaëlle Henkens et Roger Job, sans oublier Auvio, pour voir et revoir !

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles