RTBF .be

Livrés à domicile, la joute du mardi 4 décembre 2018 - RTBF Livres a domicile

Livrés à domicile

  • La Trois
Livrés à domicile

Livrés à domicile, la joute du mardi 4 décembre 2018

  • La joute en six bouquins

    Votre réserve de livres est épuisée et vous et ne savez vers quels auteurs ou quels genres vous tourner ? Roman, thriller ou bande dessinée ? Qu’à cela ne tienne, nos chroniqueurs ont repéré six titres qui pourraient bien figurer parmi vos futures lectures. Jetez donc un œil sur leurs quatrièmes de couverture ! 

    « Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir » - Cookie Mueller - Ed. 10/18

    « Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir »  - Cookie Mueller - Ed 10/18

    « Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir » - Cookie Mueller - Ed 10/18 - © Tous droits réservés

    On aurait tant aimé la connaître. Devant l'objectif des plus grands photographes, des plus grands cinéastes, elle excellait à être simplement Cookie. L'inoubliable, la touchante Cookie Mueller, égérie de l'avant-garde new-yorkaise des années 70 et 80. Lors de soirées devenues mémorables, elle exerçait ses fabuleux talents de conteuse. Tous se délectaient de ses aventures extraordinaires, de ses souvenirs de l'époque où elle était la bad girl du lycée jusqu'à ses anecdotes de tournage avec John Waters, en passant par les épisodes sa vie californienne, lorsqu'elle côtoyait Janis Joplin ou un certain Jim Morrison.Et quand un jour, elle s'est enfin décidée à mettre tout ça par écrit, on s'est aperçu qu'un écrivain était né. Quel style, quel naturel, quelle verve, quelle fantaisie ! Lire Cookie Mueller aujourd'hui, c'est retrouver l'insouciance, goûter la liberté, tâter de la sauvagerie, risquer la tendresse. Elle écrit " cash ", comme elle a vécu.

    « Babylon Express » - Mathilde-Marie de Malfilâtre - Ed. Le Dilettante

    « Babylon Express » - Mathilde-Marie de Malfilâtre - Ed Le Dilettante

    « Babylon Express » - Mathilde-Marie de Malfilâtre - Ed Le Dilettante - © Tous droits réservés

    Sang chaud et verve drue ne sauraient mentir, et cette Malfilâtre-là, Mathilde-Marie, un prénom d’archiduchesse, rend des points à son lyrique ancêtre, Jacques-Louis, douloureux poète des Lumières. Luna, l’héroïne du roman, la neuve, l’unique, le feu à la fente et la joie au cœur , pitbullise sa vie jusqu’au sang, racle l’os et avale tout sans trembler. En témoigne ce Babylone Express qui entre au catalogue du Dilettante avec des entrechats de voiture-bélier et des vocalises de lance-flammes. Quelque part entre Burroughs et Grisélidis Réal. Rita Renoir en plein vaudou. Les choses avaient pourtant dignement commencé : madrée lieutenante de la gendarmerie nationale vouée à l’observation des éco-terroristes, elle affiche 1,73 m d’efficacité galonnée et 59 kg de pugnacité opérationnelle. Un modèle. Mais voilà qu’elle se découvre et un cœur de chevaucheuse de dragons et des appétits d’ogresse. Apocalypse XXL. Le dragon, en l’occurrence, se nomme Marco, dealer aristocratique et maquisard végan. Remisé l’uniforme, posées les épaulettes, s’enclenche alors une phénoménale partie de chaloupée cosmique. La bête à deux dos ricoche aux quatre coins de l’Europe. Des bars à beuh de Marrakech aux boîtes à partouzes de Berlin, des chevaliers du taste-shit aux keupons saumâtres, rien de ce qui fait étincelle ne leur est étranger. Nos tourtereaux dealent, draguent, dansent, se dopent, dévissent et se damnent avec une abyssale fringale de déglingue et un talent instinctif pour les soubresautantes extases lysergiques. Peu importe comment tout cela finit, passé certaines limites parler de ticket n’est plus tenable. Reste un livre ivre, crépitant et suicidaire, une tonique aubade aux vertiges toxiques. À s’injecter cul-sec. Merci jeune fille !

    « Désintégration » - Emmanuelle Richard - Editions de l'Olivier

    « Désintégration »
Désintégration -Emmanuelle Richard - Editions de l'Olivier

    « Désintégration » Désintégration -Emmanuelle Richard - Editions de l'Olivier - © Tous droits réservés

    " Les gosses de riches gueulent en riant plus fort " Qu'est-ce que j'peux faire, j'sais pas quoi faire ", ritournelle en scie, scie qui vrille mes tympans, implante une graine de haine qui vient se loger très profond dans mon crâne loin après le cortex. " Pour payer ses études, elle enchaîne les petits boulots tout en cherchant quelque chose qui serait une place. Elle n'envie pas ces jeunes qui, d'un claquement de doigts, obtiennent tout de leurs parents. Ils n'ont de cesse de lui rappeler qu'elle est l'Autre. Mais il n'y a pas de neutralité possible. À force d'humiliations, le mépris s'inverse. La violence devient dignité. Et la colère monte, jusqu'à se changer en haine pure. Désintégration est l'histoire d'une femme qui sait qu'un regard peut tuer. D'une combattante habitée par la honte, et qui transforme la honte en arme de guerre. C'est un roman sur le sexe, le pouvoir, le succès. Et la fierté comme moyen de survie.

    « Sous la maison » - Jesse Jacobs - Ed. Tanibis

    « Sous la maison » - Jesse Jacobs -  Ed Tanibis

    « Sous la maison » - Jesse Jacobs - Ed Tanibis - © Tous droits réservés

    La voie de l'éveil intérieur est longue et délicate. Sauf si l'on trouve un raccourci dans son sous-sol, via une machine à laver magique… C'est ce qui arrive à Daisy, une jeune adolescente nouvellement arrivée dans son lycée et qui a du mal à se faire des amis. Une dimension supérieure, pleine de vibrations étranges et de sensations bizarres, habituellement cachée et uniquement accessible aux esprits éclairés, devient son terrain de jeux sacré. Mais la pureté et l'innocence n'ayant qu'un temps, ce jardin d'Eden sera rapidement envahi et profané par d'autres, moins sensibles à sa fragilité. En 96 pages, Jesse Jacobs nous raconte cette fable new age de paradis perdu et d'enfants plus tout à fait innocents avec un dessin faussement naïf et une approche détonante des couleurs, opposant la monochromie de la réalité suburbaine subie par les personnages à la palette acidulée du monde artificiel dans lequel ils se réfugient. Comme dans ses autres ouvrages publiés chez Tanibis, les pages purement narratives sont entrecoupées de séquences fantasmagoriques dans lesquelles Jacobs, mêlant régularité géométrique et imagination psychédélique, donne à voir les créatures et les sensations indicibles qui peuplent cet espace secret.

    « La Danse de l'ours » - James Crumley - Ed Gallmeister

    « La Danse de l'ours » - James Crumley - Ed Gallmeister

    « La Danse de l'ours » - James Crumley - Ed Gallmeister - © Tous droits réservés

    L’ancien détective privé Milo Milodragovitch s’est assagi : délaissant les drogues, il limite désormais ses vices à l’alcool et s’est trouvé un job paisible d’agent de sécurité à Meriwether, Montana, en attendant de pouvoir toucher l’héritage parental le jour de ses cinquante-deux ans. Quand une riche vieille dame, ancienne maîtresse de son père, vient remuer de vieux souvenirs et lui confier une enquête si facile qu’elle ne semble pas justifier ses généreux émoluments, l’aubaine est trop alléchante pour pouvoir résister. Mais ce qui devait n’être qu’une mission de routine ne tarde pas à exploser en tous sens et se transforme en une course frénétique entre voitures en feu, lancers de grenades, tirs de mitrailleuses et rails de cocaïne. À travers les yeux d’un antihéros dur à cuire et attachant, qui regarde avec amertume l’hédonisme des années 1970 se changer en matérialisme des années 1980, James Crumley nous livre un roman saccadé, brutal et sans concession, ponctué de descriptions méditatives de l’Ouest américain.

     

    “Gomorra “ - Roberto Saviano - Ed Gallimard - Collection Folio

    “Gomorra “- Roberto Saviano -  Ed Gallimard - Collection Folio

    “Gomorra “- Roberto Saviano - Ed Gallimard - Collection Folio - © Tous droits réservés

    Naples et la Campanie sont dominées par la criminalité organisée - la camorra - sur fond de guerre entre clans rivaux et de trafics en tout genre : contrefaçon, armes, drogues et déchets toxiques. C’est ainsi que le Système, comme le désignent ses affiliés, accroît ses profits, conforte sa toute-puissance et se pose en avant-garde criminelle de l’économie mondialisée. Roberto Saviano, au péril de sa vie, a choisi l'écriture pour mener son combat contre la camorra. Il met au jour les structures économiques et territoriales de cette mafia surpuissante. Publié en 2006, Gomorra a connu un succès phénoménal avec plus de dix millions d’exemplaires vendus dans le monde. Depuis sa parution, Roberto Saviano vit sous protection policière. Son œuvre a été portée à l’écran par Matteo Garrone et récompensée par le Grand Prix du Festival de Cannes en 2008.

    Voir

Prochaines émissions

  • Mardi 26 février - 23:00 - La Trois Livrés à domicile - Erri De Luca

    Ca faisait longtemps que "Livrés à domicile" souhaitait...

  • Jeudi 28 février - 10:45 - La Trois Livrés à domicile - Erri De Luca

    Ca faisait longtemps que "Livrés à domicile" souhaitait...

  • Mardi 05 mars - 22:50 - La Trois Livrés à domicile - Bernard Tirtiaux

    Cette semaine, Livrés à domicile reçoit Bernard Tirtiaux...

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles