RTBF .be

Livrés à domicile : Des hommes et des animaux. - RTBF Livres a domicile

Livrés à domicile

  • La Trois
Livrés à domicile

Livrés à domicile : Des hommes et des animaux.

  • « Je ne fais pas ce métier pour m’évader du monde mais pour le rencontrer », ces paroles appartiennent à Roger JOB, un photojournaliste, un bourlingueur à travers la planète. Avec la photographe Gaëlle Henkens, il s’est embarqué pour une œuvre de longue haleine dont le résultat s’intitule Soleil Noir. Camargue, le peuple du taureau, paru aux éditions du Chêne. Un ouvrage où est mis à l’honneur le trio qui constitue l’essence même de la Camargue : le taureau, l’homme et la nature. L’ouvrage a généré une intéressante discussion – devant et en dehors des caméras – entre les trois Belges que sont les auteurs et la lectrice du jour, Anne Chevalier, une habituée du sud…

    "Soleil Noir : Camargue, le peuple du taureau", aux éditions du Chêne.

    "Soleil Noir : Camargue, le peuple du taureau", aux éditions du Chêne. - © Tous droits réservés

    Le titre Soleil Noir peut sembler étrange, pourtant, comment mieux désigner ce taureau, véritable soleil de la Camargue ? Chaque photo de l’ouvrage cache une histoire, simplement évoquée, parfois écrite. Il ne faut pas s’attendre à une carte postale de cette zone humide du sud de la France, au contraire, les auteurs vous invitent à une plongée vers les vrais gens, les vraies valeurs que sont l’animal et la nature. Gaëlle Henkens et Roger Job sont partis à la rencontre d’hommes et de femmes qui ont fait le choix d’une vie, d’une liberté, d’un rapport direct avec la nature, autour de l’animal respecté entre tous, le taureau. Votre ambassadrice, Anne Chevalier, s’est délectée de l’ouvrage, le qualifiant non seulement de beau livre mais surtout de livre " bon ", avec tout ce que sous-entend cette façon de s’exprimer. Pour cette habituée du sud de la France, la lecture et les photos de Soleil Noir ont offert une redécouverte d’une région où le cliché est tellement facile : dans l’ouvrage de Job et Henkens, nul flamant rose. La parole d’Anne, un livre bon, est clairement le reflet de Soleil Noir.

    "Origines" paru aux éditions Paulsen

    "Origines" paru aux éditions Paulsen - © Tous droits réservés

    Gaëlle Henkens vous propose son " coup de cœur " : Parce que les tatouages sont notre histoire, paru chez Robert Laffont. Son auteure, Héloïse Guay de Bellissen, s’y interroge sur la signification, l’esthétique, la portée du tatouage. Toutes les histoires y sont authentiques, toutes les légendes aussi… De son côté, Roger Job a choisi d’évoquer Origines, l’ouvrage d’Olivier Grunewald et Bernadette Gilbertas, paru aux éditions Paulsen, où, à travers photos et textes, les auteurs narrent l’histoire de la Terre, depuis le chaos primitif jusqu’au règne animal. Un livre plein de sens. De son côté, Anne Chevalier vous propose Le bleu est une couleur chaude, de Julie Maroh, une B.D. parue aux éditions Glénat. La belle histoire d’Emma et Clémentine, celle d’une rencontre, d’un amour, d’une blessure, une acceptation aussi. Son adaptation cinématographique sous le titre La Vie d’Adèle a remporté la Palme d’or au Festival de Canne 2013.

    "Le loup" paru aux éditions Casterman

    "Le loup" paru aux éditions Casterman - © Tous droits réservés

    Côté " Chroniques ", Thierry Bellefroid vous propose Le loup, de Jean-Marc Rochette, aux éditions Casterman. Une histoire simple, celle d’un grand loup blanc et d’un berger qui vont s’affronter passionnément, jusqu’à leurs dernières limites, un récit qui met au centre de l’œuvre de Rochette ses passions que sont la montagne et le dessin. Pour Fanny Declercq c’est Un roman mexicain, de Jorge Volpi paru au Seuil. L’auteur revisite avec rigueur journalistique, l’affaire Cassez-Vallarta, qui éclata voici une quinzaine d’années de l’autre côté de l’Atlantique. Un ahurissant labyrinthe, truffé de chantages, de mise en scènes, de faux témoignages, de corruptions en tous genres et de tortures, se révélant au final, un abominable montage politique, médiatique et judiciaire. Et puis, Michel Dufranne propose Nos derniers festins, de Chantal Pelletier, aux éditions Gallimard/Série Noire ou comment, alors qu’en 2044 règne la prohibition alimentaire, des trafics en tous genres prospèrent, le marché noir alimente des festins non autorisés tandis qu’un contrôleur alimentaire écrasé par sa cheffe magouilleuse tente d’élucider le meurtre du cuisinier d’un restaurant clandestin !

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles