RTBF .be

Livr(é)s à domicile, la joute du lundi 2 octobre 2017 - RTBF Livres a domicile

Livrés à domicile

  • La Trois
Livrés à domicile

Livr(é)s à domicile, la joute du lundi 2 octobre 2017

  • D'éloquence, il fut question dans la joute. Mais aussi de consistance déployée à travers les livres présentés.

    Romans, polar, bande dessinée. Des thématiques fortes qui touchent à l'humain et des mots qui font mouche. C'est en substance le corps de cette joute dont les ouvrages ne devraient laisser personne indifférent. Bonne lecture !

    « L’Insoumise de la Porte de Flandre » de Fouad Laroui – Ed Julliard

    Thierry Bellefroid

    Thierry Bellefroid - Pierre HAVRENNE/PACHACAMAC - Pierre HAVRENNE/PACHACAMAC

    « L’Insoumise de la Porte de Flandre » de Fouad Laroui – Ed Julliard

    « L’Insoumise de la Porte de Flandre » de Fouad Laroui – Ed Julliard - © Tous droits réservés

    Chaque après-midi, Fatima quitte Molenbeek vêtue de noir et d'un hijab, se dirige à pied vers la Porte de Flandre, franchit le canal, se faufile discrètement dans un immeuble et en ressort habillée à l'occidentale, robe légère et cheveux au vent. Puis, toujours en flânant, elle rejoint le quartier malfamé de l'Alhambra où Dieu sait quel démon l'attire... Depuis plusieurs semaines, cet étrange rituel se répète inlassablement. Jusqu'au jour où Fawzi, un voisin inquisiteur et secrètement amoureux, décide de suivre Fatima...Teinté d'un humour féroce, ce nouveau roman de Fouad Laroui décrit les métamorphoses d'une femme bien décidée à se jouer des préceptes comme des étiquettes. Tandis que tous les stigmates et les fantasmes glissent sur son corps, Fatima, elle, n'aspire qu'à une seule chose : la liberté.

     

    « Sexe & Mensonges, La vie sexuelle au Maroc » de Leila Slimani – Ed Les Arènes

    « Sexe & Mensonges, La vie sexuelle au Maroc » de Leila Slimani – Ed Les Arènes

    « Sexe & Mensonges, La vie sexuelle au Maroc » de Leila Slimani – Ed Les Arènes - © Tous droits réservés

    SEXE ET MENSONGES, c’est la parole, forte et sincère, d’une jeunesse marocaine bâillonnée dans un monde arabe où le sexe se consomme pourtant comme une marchandise. Les femmes que Leila Slimani a rencontrées lui ont confié sans fard ni tabou leur vie sexuelle, entre soumission et transgression. Car au Maroc, la loi punit et proscrit toute forme de relations sexuelles hors mariage, tout comme l’homosexualité et la prostitution. Dans cette société fondée sur l’hypocrisie, la jeune fille et la femme n’ont qu’une alternative : vierge ou épouse. SEXE ET MENSONGES est une confrontation essentielle avec les démons intimes du Maroc et un appel vibrant à la liberté universelle d’être, d’aimer et de désirer.
     

    « Paroles d’honneur » de Leila Slimani & Laetitia Coryn – Ed Les Arènes

    « Paroles d’honneur » - Leila Slimani & Laetitia Coryn – Ed Les Arènes

    « Paroles d’honneur » - Leila Slimani & Laetitia Coryn – Ed Les Arènes - © Tous droits réservés

    Rabat, été 2015. Suite à la parution de son livre Dans le jardin de l’ogre, un roman cru et audacieux qui aborde la thématique de l’addiction sexuelle, Leila Slimani part à la rencontre de ses lectrices marocaines. Face à cette écrivaine franco-maghrébine décomplexée qui aborde la sexualité sans tabou, la parole se libère. Au fil des pages, l’auteur recueille des témoignages intimes déchirants qui révèlent le malaise d’une société hypocrite dans laquelle la femme ne peut être que vierge ou épouse, et où tout ce qui est hors mariage est nié : prostitution, concubinage, homosexualité. Le code pénal punit toute transgression : un mois à un an de prison pour les relations hétérosexuelles hors mariage, six mois à trois ans de prison pour les relations homosexuelles, un à deux ans de prison pour les adultères. Soumises au mensonge institutionnalisé, ces femmes nous racontent les tragédies intimes qui égrènent leurs vies et celles des femmes qui les entourent : IVG clandestines, viols, lynchages, suicides. Toutes sont tiraillées entre le désir de se libérer de cette tyrannie et la crainte que cette libération n’entraîne l’effondrement des structures traditionnelles. A travers cette BD, il s’agit de faire entendre la réalité complexe d’un pays où l’islam est religion d’Etat. Et où le droit des femmes passera, avant tout, par la défense de leurs droits sexuels.
     

    « Ces rêves qu'on piétine » de Sébastien Spitzer- Ed. L'Observatoire

    Michel Dufranne

    Michel Dufranne - © Tous droits réservés

    « Ces rêves qu'on piétine » - Sébastien Spitzer- Ed. L'Observatoire

    « Ces rêves qu'on piétine » - Sébastien Spitzer- Ed. L'Observatoire - © Tous droits réservés

    Sous les bombardements, dans Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIIe Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l'Allemagne nazie. L'ambitieuse s'est hissée jusqu'aux plus hautes marches du pouvoir sans jamais se retourner sur ceux qu'elle a sacrifiés. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s'enfonce dans l'abîme, avec ses secrets. Au même moment, des centaines de femmes et d'hommes avancent sur un chemin poussiéreux, s'accrochant à ce qu'il leur reste de vie. Parmi ces survivants de l'enfer des camps, marche une enfant frêle et silencieuse. Ava est la dépositaire d'une tragique mémoire : dans un rouleau de cuir, elle tient cachées les lettres d'un père. Richard Friedländer, raflé parmi les premiers juifs, fut condamné par la folie d'un homme et le silence d'une femme : sa fille.

     

    « L'Homme de miel » d'Olivier Martinelli – Ed. Christophe Lucquin

    « L'Homme de miel » - Olivier Martinelli – Ed.  Christophe Lucquin

    « L'Homme de miel » - Olivier Martinelli – Ed. Christophe Lucquin - © Tous droits réservés

    Mon cancer a un drôle de nom. Il évoque en moi quelque chose de goûteux et sucré. Il s'écrit myélome, mais moi je pense " miel-homme ". Je pense à mes os qui ont perdu de leur rigidité, à mes os tendres, à la pulpe à l'intérieur qui les ramollit, les fragilise. Cette pulpe qui est comme du miel. J'ai de la chance, finalement. Si j'avais eu le choix, entre tous les cancers, c'est celui-ci que j'aurais choisi. J'aime bien la façon dont il sonne quand je prononce son nom à voix haute. Mon cancer s'écrit myélome et je ne peux m'empêcher de penser " miel-homme ". Il me paraît plus doux, du coup, moins agressif. Grâce à lui, je me sens comme un héros Marvel. Je suis l'Homme de miel.

    « Le presbytère » d'Ariane Monnier – Ed JC Lattès

    Myriam Leroy

    Myriam Leroy - DORIAN LOHSE

    « Le presbytère » - Ariane Monnier – Ed JC Lattès

    « Le presbytère » - Ariane Monnier – Ed JC Lattès - © Tous droits réservés

    Au début des années 1970, Balthazar Béranger s’installe avec sa jeune épouse, Sonia, dans une maison à la sortie d’un village. C’est un ancien presbytère, légèrement en retrait par rapport à la route, dont les belles fenêtres sont en partie cachées par un grand tilleul.Balthazar est un jeune médecin qui entend faire de ses enfants des êtres véritables. Maintenus à l’écart d’un monde jugé néfaste pour leur développement et leur imagination, ces derniers sont initiés à la musique et à la morale pendant que leur mère ne résiste ni à la violence ni à la séduction de son mari. Pantins impuissants soumis aux coups de leur père et à des exigences de plus en plus humiliantes, ils apprennent à se taire.Le premier roman d’Ariane Monnier décrit une maison dont les pièces sont progressivement transformées en scène de spectacles cruels, où les portes entrouvertes laissent entendre, en sourdine, de terribles chuchotements.
     

    « Sciences de la vie » de Joy Sorman – Ed Seuil

    « Sciences de la vie » - Joy Sorman – Ed Seuil

    « Sciences de la vie » - Joy Sorman – Ed Seuil - © Tous droits réservés

    Nombre de médecins qui se sont penchés sur les cas saugrenus de la famille de Ninon Moise ont échoué à les guérir, parfois même à simplement les nommer. Depuis le Moyen Âge, les filles aînées de chaque génération sont frappées, les catastrophes s'enchaînent. Ninon, dix-sept ans, dernière-née de cette lignée maudite, a droit à un beau diagnostic : allodynie tactile dynamique, trois mots brandis pour désigner ce mal mystérieux qui brûle la peau de ses bras sans laisser de traces, et sans explications. Mais Ninon, contrairement à ses aïeules, ne se contente pas d'une formule magique, veut être soignée par la science, et entend échapper au déterminisme génétique, aux récits de sorcières qui ont bercé son enfance, pour rejoindre le temps, adulte, des expériences raisonnées. C'est une décision, celle de contrarier sa propre histoire, de s'inventer une nouvelle identité, de remonter le courant de son intuition initiale, qui lui a fait dire un 19 janvier au réveil je suis maudite comme toutes les autres.Formidable odyssée de la peau, ce roman de Joy Sorman tend le fil suspendu du destin dans le labyrinthe des énigmes médicales, où l'emporte toujours " la vie, la vie, la vie décidément ".

    Présentation des livres

    Voir
  • Présentation des livres

    • Cliquez pour visionner

      Présentation des livres

Prochaines émissions

  • Jeudi 27 septembre - 23:20 - La Trois Livrés à domicile - Boualem Sansal

    Dans une ville imaginaire, une mère écrit à sa fille....

  • Mardi 02 octobre - 21:05 - La Trois Livrés à domicile - Maylis de Kerangal

    C'est en librairie que Maylis de Kerangal a rejoint...

  • Jeudi 04 octobre - 10:55 - La Trois Livrés à domicile - Maylis de Kerangal

    C'est en librairie que Maylis de Kerangal a rejoint...

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles