RTBF .be

Les derniers pour la route du lundi 9 mars - RTBF Livres a domicile

Livrés à domicile

  • La Trois
Livrés à domicile

Les derniers pour la route du lundi 9 mars

  • Des filles, du foot et des sueurs froides. Place aux fantasmes de chair, aux rêves fantasmagoriques et aux cauchemars, parfois bien réels. Romans, nouvelles, livres graphiques ou témoignages. Plus que jamais la réalité rejoint la fiction.

    «Marie-Thérèse Bodard» - coffret de 3 romans de Marie-Thérèse Bodard – Ed Samsa

    Thierry Bellefroid

    Thierry Bellefroid - © Tous droits réservés

    « Marie-Thérèse Bodard» (coffret de 3 romans) de Marie-Thérèse Bodard – Ed Samsa

    « Marie-Thérèse Bodard» (coffret de 3 romans) de Marie-Thérèse Bodard – Ed Samsa - © Tous droits réservés

    Les romans principaux de Marie-Thérèse Bodart sont réunis dans ce coffret. Les Roseaux noirs (1938), histoire d’un inceste et première œuvre de l’auteur, a fait scandale à l’époque de sa parution, eut droit à une préface de Charles Plisnier qui évoque Emily Brontë et fut finaliste du prix Femina. Ses deux autres titres expriment la même préférence pour les abîmes psychologiques. Dans L’Autre (1960), les forces des ténèbres ne sont pas conjurées : les démons intérieurs s’y mêlent aux sortilèges d’un antique paganisme, au sein d’une Fagne sauvage. Les Meubles (1972) est le roman le plus insolite de l’auteur : une magie inquiétante mêlant morts et vivants y règne dans une vieille maison familiale…

    «Nouvelle de rêve » de Arthur Schnitzler & Jakob Hinrichs – Ed le nouvel Attila

    «Nouvelle de rêve » de Arthur Schnitzler & Jakob Hinrichs– Ed le nouvel Attila

    «Nouvelle de rêve » de Arthur Schnitzler & Jakob Hinrichs– Ed le nouvel Attila - © Tous droits réservés

    Un voyage initiatique à travers la jalousie, l’inconscient et les désirs inavouables. À Berlin, de nos jours, un médecin établi, homme bien sous tous rapports, voit ses repères et certitudes bousculés au cours d’une nuit où il est confronté au désir, à la tentation de l’infidélité, aux récits de rêves érotiques et à une nuit de débauche organisée par une société secrète au cours de laquelle il tombe amoureux d’une femme masquée. À son retour chez lui, il se met à douter de sa femme et de la vie qu’ils ont menée jusque-là. Cette nouvelle célébrissime, qui a été adaptée au cinéma par Stanley Kubrick dans Eyes Wide Shut, est ici transposée dans la Vienne contemporaine par Jakob Hinrichs, élève prodige de Henning Wagenbreth, qui dessine les corps avec une réelle fantaisie, tout en créant des typographies et en bousculant la mise en page avec un rare plaisir.

     

    «Les grandes filles» de Anna Sommer – Ed Les cahiers dessinés

    « Les grandes filles» de Anna Sommer – Ed Les cahiers dessinés

    « Les grandes filles» de Anna Sommer – Ed Les cahiers dessinés - © Tous droits réservés

    En plus de ses dessins, de ses bandes dessinées et de ses gravures, Anna Sommer crée depuis longtemps, à l’aide d’une lame de cutter et d’un peu de colle, des papiers découpés où elle mêle délicatement des motifs de tapisserie à des aplats de couleur vive ou sucrée. Avec aisance, elle déploie son univers, en une seule image, et raconte une fable intemporelle, un instant volé à la vie quotidienne. D’une inspiration qui déconcerte, son humour cruel mais tendre sait se jouer de notre malaise : ses animaux deviennent humains, ses grandes filles animales, ses champignons trompeurs, et ses portraits et autoportraits éclatent d’une mélancolie furtive. Réunis ici pour la première fois, ces papiers découpés nous disent ce que nous savions : Anna Sommer est au sommet de son art.

    «Vaincus mais vivants - La Vie de Carmen Castillo » de Maximilien Le Roy & Loïc Locatelli, Le Lombard

    Michel Dufranne

    Michel Dufranne - © Tous droits réservés

    M. Le Roy & L. Locatelli, « Vaincus mais vivants - La Vie de Carmen Castillo », Le Lombard

    M. Le Roy & L. Locatelli, « Vaincus mais vivants - La Vie de Carmen Castillo », Le Lombard - © Tous droits réservés

    Chili 1973. Carmen Castillo et son mari font partie du cercle des proches du Président Allende. Suite au coup d'état du Général Pinochet, ils décident d'entrer en résistance. Installée aujourd'hui en France, elle a fait le récit à Maximilien Le Roy de son histoire, une histoire de clandestinité, d'angoisse, de torture, de loyauté sans faille,... Une histoire de vaincus. Un histoire de héros.

    « Je suis le footballeur masqué » - Anonyme - Hugo Sports

    Anonyme, « Je suis le footballeur masqué », Hugo Sports

    Anonyme, « Je suis le footballeur masqué », Hugo Sports - © Tous droits réservés

    J'ai toujours rêvé de jouer avec un masque. La gloire ne me fait pas peur, elle me terrifie." Ainsi commencent les confessions du Footballeur masqué. Pourquoi le masque ? Parce qu'en France comme en Angleterre, le football professionnel est impitoyable et cruel. Le football ne pardonne rien. Ni à ceux qui fléchissent. Ni à ceux qui baissent la garde, sur le terrain ou dans les vestiaires. Ni à ceux qui parlent. Rien ne doit filtrer des secrets de vestiaires, des excès en tous genres, des querelles d'égos, des dérives, des scandales, des valises et des dessous- de-table, du pouvoir des agents, du rôle des médias, des escort-girls et des soirées, du poids considérable de réseaux multiples et enchevêtrés, mais souvent antagonistes. Rien ne doit filtrer des manœuvres obliques, obscures et complexes, mêlant enjeux financiers, luttes d'influences et petits arrangements, qui président à quelque chose d'aussi simple qu'une composition d'équipe. Bref, rien ne doit filtrer de ce qu'est vraiment le football professionnel en France, ni de ce qu'est, aujourd'hui, une vie de footballeur : " un personnage ordinaire qui fait quelque chose d'extraordinaire ". Vous pensiez que le football pro était scruté de toutes parts et en pleine lumière ? Mais l'essentiel reste dans l'ombre, inaccessible. Et c'est cette part d'ombre que nous révèle le Footballeur masqué. Il prend des risques, et il le sait. Car très vite, immanquablement, sa tête sera mise à prix. Et les tacles seront fatals.

    « Jeudi noir » de Michaël Mention - Ombres Noires

    Michaël Mention, « Jeudi noir », Ombres Noires

    Michaël Mention, « Jeudi noir », Ombres Noires - © Tous droits réservés

    8 juillet 1982, Séville. Coupe du monde de football, demi-finale France-R.F.A.L'ambition contre l'expérience. L'espoir porté par Mitterrand contre le fatalisme du mur de Berlin. Et pour les deux équipes, une même obsession : gagner sa place en finale.Face aux puissants Allemands, Platini, Rocheteau, Giresse? une équipe de France redoutable. Mais le pire s'invite : les coups pleuvent, le sport devient guerre, et la mort arbitre.Pour la première fois, le match mythique vécu en direct, sur le terrain. Une expérience radicale, entre exaltation et violence.

    « Chants du cauchemar et de la nuit » de Thomas Ligotti - Dystopia

    Gorian Delpâture

    Gorian Delpâture - © Tous droits réservés

    « Chants du cauchemar et de la nuit » de Thomas Ligotti - Dystopia

    « Chants du cauchemar et de la nuit » de Thomas Ligotti - Dystopia - © Tous droits réservés

    Un recueil de nouvelles de Thomas Ligotti, choisies, présentées et traduites par Anne-Sylvie Homassel. Cet auteur américain, maître de la littérature horrifique contemporaine d'une noirceur absolue qui n'a rien envier à Lovecraft ou Stephen King paraît enfin en version française. Vivement la suite qu'on frémisse.

    « Frankenstein et autres romans gothiques » - La Pléiade

    « Frankenstein et autres romans gothiques » - La Pléiade

    « Frankenstein et autres romans gothiques » - La Pléiade - © Tous droits réservés

    Un seul roman : il n’en faut pas plus à Horace Walpole pour conduire la sensibilité romanesque de son temps sur de nouvelles voies. Le Château d’Otrante (1764) inaugure le genre du récit gothique, où le passé tient le présent à la gorge et où un Moyen Âge angoissant empiète sur les Lumières. La mixité générique de ce livre fondateur, où le sublime coexiste avec le grotesque en vertu d’un hiatus emprunté à Shakespeare, va essaimer pendant près d’un siècle. Les romanciers gothiques anglais tirent parti de la passion la plus invasive et la mieux ancrée dans la psyché : la peur. Macabres et spectaculaires, situées au cœur de demeures hantées ou de souterrains parsemés d’ossements, leurs histoires doivent produire des émotions extrêmes, en premier lieu la terreur et la pitié. Confronté à la noirceur d’âme de "héros" monomaniaques et déviants prêts à briser tous les tabous (inceste, matricide, viol), le lecteur va de frayeur en horreur avant de compatir aux malheurs des victimes – de sexe féminin pour la plupart. En 1796, Le Moine de M. G. Lewis atteint les sommets en matière de sensationnalisme, avec une forte dimension érotique et mortifère qui fit beaucoup pour le succès de ce roman, toujours actif aujourd’hui. En 1818, la jeune Mary Shelley parachève cette tradition en donnant naissance à une créature monstrueuse qui se nourrit des mythes de Prométhée et de Faust. Elle met en discours un concept inouï : l'assemblage, à partir de morceaux de chair morte, d’un être humain, par le docteur Victor Frankenstein, qui fait fi de la sexualité et de la reproduction biologique. Féconde invention…

    "William Blake - les dessins pour la Divine Comédie de Dante" - Sebastian Schütze et Maria Antoinetta Terzoli - Ed Taschen

    "William Blake - les dessins pour la Divine Comédie de Dante" - Sebastian Schütze et Maria Antoinetta Terzoli - Ed Taschen

    "William Blake - les dessins pour la Divine Comédie de Dante" - Sebastian Schütze et Maria Antoinetta Terzoli - Ed Taschen - © Tous droits réservés

    La Divine Comédie de Dante Alighieri (1265–1321), achevée en 1321, est considérée comme un chef-d’œuvre de la littérature mondiale et l’œuvre la plus importante en langue italienne. Le poème raconte le voyage d’un homme à travers l’enfer, le purgatoire et le paradis, tout en représentant aussi le parcours de l’âme jusqu’à Dieu. Au cours des dernières années de sa vie, le poète et artiste romantique William Blake (1757–1827) a réalisé 102 illustrations du chef-d’œuvre de Dante, allant des esquisses au crayon aux aquarelles très travaillées. À l'image du grand poème de Dante, les dessins de Blake décrivent aussi bien les tourments de l'enfer que la béatitude du paradis, les horribles mutilations des damnés que la beauté divine des rachetés. Tout en restant fidèle au texte, Blake a enrichi quelques-uns des thèmes centraux de Dante de sa propre interprétation. Aujourd’hui, les illustrations de Blake, plus ou moins achevées à sa mort, sont dispersées dans sept institutions différentes. Cette publication de TASCHEN les rassemble à nouveau, en vis-à-vis de passages clé extraits du chef d’œuvre de Dante. Deux essais liminaires présentent Dante et Blake, ainsi que d’autres artistes majeurs inspirés par La Divine Comédie, parmi lesquels Sandro Botticelli, Michel-Ange, Eugène Delacroix, Gustave Doré et Auguste Rodin.

Prochaines émissions

  • Mardi 20 novembre - 21:05 - La Trois Livrés à domicile - Jérémy Fel

    Redoutable thriller psychologique que le nouveau roman de...

  • Mercredi 21 novembre - 01:15 - La Trois Livrés à domicile : Jérémy Fel - (Boucle de nuit)

    Redoutable thriller psychologique que le nouveau roman de...

  • Mercredi 21 novembre - 02:35 - La Trois Livrés à domicile : Jérémy Fel - (Boucle de nuit)

    Redoutable thriller psychologique que le nouveau roman de...

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles