RTBF .be

La joute du lundi 22 mai - RTBF Livres a domicile

Livrés à domicile

  • La Deux
Livrés à domicile

La joute du lundi 22 mai

  • Polar, romans, bande dessinée, livre d'art, objets littéraires décalés...La fine équipe de LAD s'est coupée en quatre pour vous suggérer une sélection de titres dans laquelle vous trouverez probablement, si pas certainement, votre bonheur. Bonne pioche et bonne lecture !

    « Sinon j’oublie » - Clémentine Mélois – Ed Grasset

    Thierry Bellefroid

    Thierry Bellefroid - Pierre HAVRENNE/PACHACAMAC - Pierre HAVRENNE/PACHACAMAC

    « Sinon j’oublie » - Clémentine Mélois – Ed Grasset

    « Sinon j’oublie » - Clémentine Mélois – Ed Grasset - © Tous droits réservés

    Depuis plusieurs années, Clémentine Mélois collectionne les listes de commissions trouvées dans la rue. Chaque trouvaille est pour elle prétexte à se raconter une histoire. Qui est l’auteur ? Quels sont ses rêves, ses envies ? À partir d’une sélection de 99 listes (reproduites en image et en couleur), voici un portrait drôle et tendre d’hommes et de femmes qui se confient à la première personne, parlent de leurs vies, de nos vies. Grâce à la fiction, la réalité la plus prosaïque donne lieu à l’imagination la plus poétique.

    « Streamliner, Bye Bye Lisa dora » - Fane – Ed Rue de Sèvres

    « Streamliner, Bye Bye Lisa dora » - Fane – Ed Rue de Sèvres

    « Streamliner, Bye Bye Lisa dora » - Fane – Ed Rue de Sèvres - © Tous droits réservés

    Une route désaffectée en plein désert, une vieille station service, et de la poussière au loin... Lorsque Billy Joe poussera la porte de chez les O Neil, plus rien ne sera comme avant. Cuir, santiags, carabine et Ford V8, le chef des Red Noses attend du monde. Ce qui va devenir la plus grande course sauvage de tous les temps aura lieu ici. Une course, jusqu'à la mort... À l'appel du plus éminent gang du pays, des dizaines de " voyous " du volant et autres fous de vitesse se retrouvent en plein désert pour une gigantesque course clandestine dont le vainqueur se verra traditionnellement élu " chef de meute " pour un an. Billy Joe, ténébreux leader des Red Noses, a jeté son dévolu sur une petite station-service en léthargie pour remettre son titre en jeu. Ses cuves pleines de carburant, ses quelques aménagements de " confort ", les hectares de pistes arides qui l'entourent, propriété du vieux O Neil et de sa fille, en font l'endroit idéal... Malheureusement, ce site perdu, jusque-là négligé de tous, sera bientôt dans le collimateur des autorités et des médias......et la Station " LISA DORA " deviendra le théâtre des pires dérapages...

    "Rosa" - Marcel Sel - OnLit

    Michel Dufranne

    Michel Dufranne - © Tous droits réservés

    Marcel Sel, "Rosa", OnLit

    Marcel Sel, "Rosa", OnLit - © Tous droits réservés

    " Tu vas écrire un roman. " Albert Palombieri, mon père, n’est venu que pour me dire ça. Lui qui ne m’a jamais lu ! Quand j’étais enfant, il jetait mes poèmes à la corbeille. Ceux que mes neuf ans inquiets posaient sur son bureau. Mais je tiens ma revanche : je vais lui écrire l’histoire de Rosa, sa mère. Albert ne sait rien d’elle. Il ne sait pas qu’elle fut fasciste, puis résistante, ni qu’elle a été déportée. Une poignante saga familiale qui navigue entre l'Italie fasciste d'hier et la Belgique d'aujourd'hui.

    "Scènes de crime au Louvre" - Christos Markogiannakis - Le Passage

    Christos Markogiannakis, "Scènes de crime au Louvre", Le Passage

    Christos Markogiannakis, "Scènes de crime au Louvre", Le Passage - © Tous droits réservés

    Bienvenue au Louvre, un univers où, sur toile, dans le marbre ou l'argile, le meurtre est présent dans chaque recoin du musée... En appliquant les principes de la criminologie et de l'histoire de l'art pour une analyse " criminartistique ", Scènes de crime au Louvre se propose d'étudier et d'interpréter un choix d'une trentaine d'œuvres d'art. Toutes sont d'époques et de styles très différents, mais toutes, des amphores de la Grèce ancienne aux peintures françaises du XIXe siècle, des toiles de Rubens à celles de Delacroix, David ou Ingres, ont une chose en commun : représenter des meurtres, qu'ils soient mythologiques ou historiques, leurs protagonistes, leurs histoires. Chaque œuvre sera traitée comme une scène de crime et donnera lieu à une enquête fouillée s'inspirant des principes des équipes judiciaires et médicolégales. De quelle typologie le meurtre relève-t-il ? Quels en sont les enjeux factuels et historiques ? Qui sont les victimes ? Et surtout, quel portrait peut-on tracer des coupables ? Quel est leur profil, leur background, leur alibi ? Des réponses apportées à ces questions dépendra la possibilité de faire éclater la vérité au grand jour.

    « Le songe d'Anton Sorrus » - Aram Kebabjian - Ed Seuil

    Marie Vancutsem

    Marie Vancutsem - © Tous droits réservés

    « Le songe d'Anton Sorrus » - Aram Kebabjian  - Ed Seuil

    « Le songe d'Anton Sorrus » - Aram Kebabjian - Ed Seuil - © Tous droits réservés

    Anton Sorrus, homme simple et sans histoire, tourne et retourne dans son lit. Sa femme dort, la maison est vide, la peur le ronge. Toutes les ruses sont bonnes pour terrasser l'insomnie. Mais l'apparition d'un son mystérieux, non identifiable et à la provenance douteuse, vient transformer cette nuit sans sommeil en crise obsessionnelle. Un incident de chasse hante sa mémoire, Anton est frustré, sa promotion ne vient pas, une fête a sans doute été organisée sans qu'il soit invité, son beau-père le surveille et l'idée de mort le tourmente. A la poursuite de l'origine de ce son étrange, pour se tirer de l'incertitude, de l'oreiller jusqu'au ciel étoilé, le héros de cette aventure s'élève hors de sa vie ordinaire, pour découvrir les rives d'une vie nouvelle. Une écriture remarquable, précise et élégante, entre le rêve et l'introspection, pour ce huis-clos dans la grande nuit du monde.

    « La nature exposée » - Erri de Luca – Ed Gallimard

    « La nature exposée » - Erri de Luca – Ed Gallimard

    « La nature exposée » - Erri de Luca – Ed Gallimard - © Tous droits réservés

    "Comme tu peux le voir, il s'agit d'une oeuvre digne d'un maître de la Renaissance. Aujourd'hui, l'Eglise veut récupérer l'original. Il s'agit de retirer le drapé". J'examine la couverture en pierre différente, elle semble bien ancrée sur les hanches et sur la nudité. Je lui dis qu'en la retirant on abîmera forcément la nature. "Quelle nature ?". La nature, le sexe, c'est ainsi qu'on nomme la nudité des hommes et des femmes chez moi". Dans un petit village au pied de la montagne, un homme, grand connaisseur des routes qui permettent de franchir la frontière, ajoute une activité de passeur pour les clandestins à son métier de sculpteur. C'est ainsi qu'il attire l'attention des médias. Il décide alors de quitter le village. Désormais installé au bord de la mer, il se voit proposer une tâche bien particulière : restaurer une croix de marbre, un Christ vêtu d'un pagne. Réflexion sur le sacré et le profane, sur la place de la religion dans nos sociétés, La nature exposée est un roman dense et puissant, dans lequel Erri De Luca souligne plus que jamais le besoin universel de solidarité et de compassion.

    "Pinxit" - Mark Ryden - Ed Taschen

    "Pinxit" - Mark Ryden - Ed Taschen

    "Pinxit" - Mark Ryden - Ed Taschen - © Tous droits réservés

    En fusionnant des thèmes propres à la pop culture avec des techniques évoquant les vieux maîtres, Mark Ryden a créé un style singulier qui brouille les frontières traditionnelles entre beaux arts et arts populaires. Il s’est d’abord fait remarquer par son travail dans les années 1990, en lançant un nouveau genre de peinture, le "pop surréalisme", entraînant dans son sillage toute une foule de disciples. Ryden a subverti les stratégies surréalistes originelles en choisissant des sujets chargés de connotations culturelles. La palette d’expression de Ryden va de mystérieux à mignon, oscillant toujours entre clichés nostalgiques et archétypes dérangeants. Séduit par ses surfaces soigneusement lissées aux détails infinis, le spectateur se trouve confronté à la juxtaposition de l’innocence de l’enfance aux recoins tortueux de l’esprit. Une anxiété latente hante ses tableaux: en grattant la surface du kitsch culturel, on découvre une dimension psychologique plus obscure qui rend l’œuvre belle à faire mal. Dans l’univers de Ryden, des filles angéliques frayent avec de drôles de personnages mystérieux. Des cadres richement sculptés confèrent aux tableaux une exubérance baroque qui ne fait qu’accentuer la gravité de leurs thèmes énigmatiques. Pinxit, dont le titre fait référence au terme latin signifiant "peint par", est organisé en fonction des thèmes des expositions les plus importantes de Mark Ryden et couvre près de 20 ans de carrière.

    Voir

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles