RTBF .be

Les Sentinelles: Cynthia Fleury guérit des maux par la pensée - RTBF Les sentinelles

  • La Trois
Les Sentinelles

Les Sentinelles: Cynthia Fleury guérit des maux par la pensée

  • Cynthia Fleury essaie de faire comprendre aux gens qu'ils ne sont pas jetables comme le monde du travail le leur fait croire. Pour elle, chacun doit construire son propre destin. Le 15 juin, La trois vous invite à vivre un moment de réflexion plus que nécessaire avec Caroline Veyt et de son invitée dans "Les Sentinelles" à 21h25.

    Habituée des débats et appréciée pour son franc-parler et la clarté de sa vision, Cynthia Fleury cherche par la pensée, des solutions pour guérir des maux et pathologies de notre époque.

    Qui est Cynthia Fleury ?

    Professeur de philosophie à l'American University Of Paris, psychanalyste et titulaire de la chaire de philosophie de l'Hôtel-Dieu, Cynthia Fleury occupe le devant de la scène, et depuis ses différents postes d'observation, elle constate les dérives et dysfonctionnement de la démocratie. Elle est entrée dans la cellule d'urgence médico-psychologique (CUMP) du Service d'Aide Médicale d'Urgence (SAMU) en 2011 et au Conseil national consultatif d'éthique en 2013.

    Les travaux de Cynthia Fleury portent sur la démocratie comme état de droit, mais aussi comme état social. Elle prend en compte les expériences individuelles vécues par les citoyens. La précarité, la vulnérabilité, la peur, la compétition nous confrontent à une démocratie malade qui a beaucoup de peine à s'émanciper.

    Le seul salut pour celle-ci : l'éducation.

    D'après elle, il faut prévoir des formations et du temps citoyen "pour que la démocratie ne soit pas seulement une affaire de nantis et des plus protégés." Il faut, dit-elle, inscrire la démocratie dans un régime de savoir et non pas simplement dans un régime de pouvoir.

    Pour nous restituer ses idées, elle utilise souvent des métaphores. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont "La fin du courage" (Fayard 2010). Entre découragement du présent et reconquête de l'avenir, cet essai philosophique montre en quoi il n'y a pas de courage politique sans courage moral et démontre comment un retour à l'exemplarité politique est non seulement possible, mais urgent.

    "Personne n'est irremplaçable"... C'est FAUX !

    "Les Irremplaçables" (Gallimard 2015), son dernier essai, est un prolongement et un approfondissement de "La fin du courage". On entend souvent cette phrase : "Personne n'est irremplaçable" lorsqu'on commente l'éviction, le départ, le remplacement de quelqu'un au travail. Comme dans la vie intime, Cynthia Fleury s'oppose à cette idée, et pousse un cri de révolte contre le processus de déshumanisation en cours dans l'état de droit.

    Voir

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles