RTBF .be

​​​​​​​Beaucoup d'arbustes parfumés fleurissent à la fin du printemps mais tous ne sont pas indiqués pour les petits espaces - RTBF Jardins loisirs

  • La Une
Jardins et Loisirs

​​​​​​​Beaucoup d'arbustes parfumés fleurissent à la fin du printemps mais tous ne sont pas indiqués pour les petits espaces

  • Philadelphus madrensis : le sujet idéal pour un plaisir visuel et olfactif

    Séquence tournée le 21 juin

     

    Philadelphus madrensis est originaire du Nord du Mexique. C’est l’arbuste idéal pour les jardins de taille réduite.  Il reste petit et pousse très lentement : un sujet ne dépasse pas 1m de haut après cinq ans.

    Son port est élégant et particulier : la première année, les tiges de couleur pourpre, hautes, effilées se développent à la verticale avec un feuillage minuscule et pas de fleurs.

    Au fil du temps et à partir de la deuxième année, les fleurs de plus en plus nombreuses font plier les branches d’abord à la verticale et finalement jusqu’à toucher le sol. 

    Pour lui donner une belle forme, il faudra tailler en juillet.  Les branches supprimées pourront être bouturées en septembre (choisir des branches qui n’ont pas fleuri).

    Les feuilles sont minuscules et les fleurs simples : juste quatre pétales d’un blanc immaculé avec un cœur rosé et des étamines jaunes.

    Certaines fleurs sont dressées sur les tiges, en hauteur tandis que d’autres retombent, ce qui permet de découvrir la fleur sous tous ses angles.

    Mais surtout, elles dégagent un parfum puissant qui exhale à des mètres à la ronde.

    La floraison s’étend de la mi-juin jusqu’à la fin juillet.

    Conditions de culture : originaire du Nord du Mexique, dans la Sierra Madre, le philadelphus madrensis est particulièrement résistant à la sécheresse.  Il faudra le planter sur une butte en plein soleil ou à la mi-ombre ou dans un sol particulièrement bien drainé et surtout pas riche ou frais.  Attention toutefois à bien l’abriter des vents froids d’hiver.

    Association : il se suffit à lui-même mais peut être associé à des feuillages verts ou d’autres fleurs ou feuillages gris-blancs comme celui d’un rhododendron où les fleurs d’un Dierama.

    Si cette variété n’est pas disponible, il est possible de se rabattre sur le Philadelphus microphyllus qui lui ressemble.

    Le parfum enivrant du Philadelphus madrensis

    Un arbuste dont les branches ploient sous le poids des fleurs. A découvrir !

  • Le parfum enivrant du Philadelphus madrensis

    • Cliquez pour visionner

      Le parfum enivrant du Philadelphus madrensis

Prochaines émissions

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles