RTBF .be

Plantation d'un verger conservatoire à Bilstain - RTBF Jardins loisirs

Jardins et Loisirs

  • La Une
Jardins et Loisirs

Plantation d'un verger conservatoire à Bilstain

  • des variétés de chez nous, résistantes aux maladies

    Personnes interviewées :

    Benjamin Cerisier, Projet Diversifruits    
    Sébastien Pirotte, Natagora asbl     

    Christian Hick, Agriculteur        

     

    Au Pays de Herve, dans une prairie en bordure d’une ferme laitière, un chantier est en cours : la plantation d’un verger hautes-tiges. Ce sont des anciennes variétés de nos régions qui ont été choisies. Elles portent le label Certifruit.

    Le centre de recherches agronomiques de Gembloux a expertisé plus de 3.000 variétés de fruitiers regroupées dans des collections.  Il s’agit d’un patrimoine génétique qui est adapté à nos climats et qui résiste bien aux maladies.  Les fruits ne doivent pas être traités.

    Christian, qui est agriculteur, a soigneusement préparé ce projet de replantation de sa parcelle qui était autrefois un verger. Les fruits vont permettre une diversification des productions de la ferme.  Ils seront proposés à la vente d’ici quelques années.  Le projet n’est pas unique, d’autres agriculteurs pensent aussi à associer les cultures classiques à une arboriculture de ce type.

    Pour planter des arbres et arbustes à racines nues, il faut d’abord inspecter les racines et les tailler pour permettre un bon démarrage.  Ensuite, le pralinage intervient. Cette technique ancestrale consiste à enrober les racines pour favoriser une bonne reprise.  Le pralin est réalisé avec de la bouse de vache fraîche, de l’argile et de l’eau pour obtenir la consistance d’une pâte à crêpe.  Les racines seront ensuite trempées dans ce mélange.

    Le trou de plantation doit avoir entre 70 et 80 cm de côté et une profondeur de 50 cm.  La terre sera ensuite ameublie sur 90 cm de profondeur sans la sortir du trou.

    Etape suivante : la pose des tuteurs qui doivent être parfaitement alignés. Le bois choisi est le châtaignier, résistant à la pourriture. 

    Quand le trou est fait, l’arbre est présenté. Le tronc doit se trouver à une distance de 20 cm du tuteur.  Il faut veiller à vérifier la hauteur du point de greffe et du collet qui ne peuvent pas être enterrés. 

    Pour éviter les dégâts des campagnols, un treillis sera installé autour du tronc et resserré.

    Natagora, l’association pour la conservation et le développement de la nature, effectue la plantation du verger dans le cadre d’un projet européen qui vise à augmenter la présence d’insectes et à recréer la chaîne alimentaire.

    Sept personnes mènent ce projet et sont accompagnées de volontaires pour la plantation.  Des démarches sont entreprises auprès des agriculteurs pour une mise à disposition de leurs terrains.

    Les fruits sont d’une grande qualité nutritionnelle.  Les variétés anciennes permettent de nombreux traitement : jus, cidre, vinaigre, sirop,…

    Une fois terminé, le chantier ouvre ses portes à des groupes de visiteurs venus découvrir la technique de plantation. Les nouveaux vergers d’anciennes variétés vont se multiplier avec quantité de projets et pas uniquement dans le cadre agricole.


    www.diversifruits.be

    www.natagora.be

     

     


     

    Plantation d'un verger conservatoire à Bilstain

    D'anciennes variétés de nos régions sont plantées dans le champs d'un cultivateur; une manière de remettre nos essences au goût du jour et de diversifier la production de la ferme.

  • Plantation d'un verger conservatoire à Bilstain

    • Cliquez pour visionner

      Plantation d'un verger conservatoire à Bilstain