RTBF .be

Comment percer le secret de Bertrand Belin ? - RTBF Hep taxi

Hep Taxi

  • La Deux
Hep Taxi

Comment percer le secret de Bertrand Belin ?

  • 2019 démarre sur des chapeaux de roues pour le chanteur français ! Il faut bien reconnaître qu’avec un nouvel album, un troisième livre et la bande originale d’un film dans lequel il joue, 2019 est une année importante pour l’artiste.

    Si le nom de Bertrand Belin ne vous évoque pas grand-chose, vous êtes alors passé à côté d’un artiste incroyable ! Pour vous en convaincre, creusons ensemble sa carrière, cela vous donnera peut-être envie de l’écouter, de le lire ou d’aller le voir avant de découvrir notre Taxi avec lui.

    Bertrand Belin naît en décembre 1970 et grandit à Quiberon, en Bretagne. Il vient d’un milieu modeste mais son frère lui insuffle le goût de la musique. Il commence la guitare à 13 ans et à 18 ans sa décision est prise : il veut faire de la musique !

    30 ans et six albums plus tard, on peut dire qu’il a réussi. Musicien avant tout (selon ses mots), Bertrand Belin possède une voix reconnaissable entre 1000. Et pour mieux le découvrir, son dernier album Persona, sorti en janvier, est un bon point de départ. A la première écoute, sa voix nonchalante et ses textes minimalistes sont déroutants. Mais une fois l’oreille habituée, on saisit ce qui en fait la richesse.

    Belin maîtrise parfaitement les textes épurés, condensés et souvent métaphoriques. Peut-être l’expression d’une certaine pudeur ? En tout cas, ils sont suffisamment efficaces pour bien rentrer en tête, et cette impression de maîtrise est renforcée par cette voix toute en retenue.

    Dans la tête de ses personnages

    Persona, c’est un mot qu’il aime, mais pas seulement. Bertrand Belin parle des gens, comme vous et moi. Dans ses chansons, on ressent l’importance qu’il accorde aux sentiments. On se laisse bercer par des mélodies soigneuses, et une grande place est laissée à l’auditeur dans l’interprétation des textes.

    Au travers de ses titres, on explore des thèmes assez variés : un homme qui entend tout, un pauvre qui fume du vieux tabac, une déclaration d’amour ou un travailleur au quotidien monotone. Certains thèmes, comme la mer ou la solitude, sont récurrents dans ses albums. Pas étonnant de la part d’un breton qui a grandi dans un petit village sur la côte.

    Impossible de passer à côté du parallèle avec Alain Bashung. Une comparaison souvent exagérée : malgré l’influence, Bertrand Belin s’est créé un univers unique. Mais la comparaison a l’air d’amuser le musicien et il n’hésite pas à glisser une référence à son aîné dans son clip de Glissé Redressé.

    Belin et ses Carnivores

    La musique n’est pas la seule carte de l’artiste, puisqu’il est également auteur.

    Son troisième livre, Les grands carnivores, explore une rivalité fraternelle entre le frère aîné, cadre fraîchement promu, et le cadet, artiste peintre. Dans la même ville, la disparition des fauves d’un cirque ambulant créé une crainte sourde au sein de la population. Les grands carnivores qui donnent son titre au roman sont également une métaphore de notre société.

    Il faut également noter que l’artiste se penche vers le cinéma. Quatre bandes originales et trois rôles pour l’instant. Pour Ma vie avec James Dean, il fait les deux. Le film est sorti en salles en ce début d’année.

    Un artiste très prolifique à découvrir dans « Hep Taxi !» ce dimanche 12 mai sur la Deux.

    • Cliquez pour visionner

Prochaines émissions

  • Dimanche 19 mai - 23:00 - La Deux Rétro Taxi - Les 6 frères (Bogdanov, Renier, Dardenne)
  • Vendredi 24 mai - 22:00 - La Deux Rétro Taxi - Les 6 frères (Bogdanov, Renier, Dardenne)
  • Dimanche 26 mai - 22:35 - La Deux Rétro Taxi - L'apostrophe, le Nobel et la plume ( Bernard Pivot,...

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles