RTBF .be

Trafic d'art : les dessous sales d'un marché chic - RTBF Devoir d enquete

Devoir d'enquête

Devoir d'enquête

Trafic d'art : les dessous sales d'un marché chic

  • Des objets vendus en Belgique ont-ils servi à financer des groupes terroristes et donc éventuellement des attentats sur le sol européen ? Après le trafic d’armes et de drogue, le trafic de biens culturels occupe le 3ème rang des commerces illicites dans le monde !

    Selon certaines estimations, ce trafic pourrait représenter jusqu’à 20 % du financement de Daesh.  Avec ses nombreux antiquaires et ses riches collectionneurs mais surtout à cause d’une législation laxiste, la Belgique serait une plaque tournante du trafic d’œuvres d’art. Pourtant, en janvier 2017, la “cellule art” de la police judiciaire fédérale a été complètement démantelée.  Une décision intervenue alors que tous les pays européens ont renforcé leurs services spécialisés.

    Sur la piste d'un trafic juteux

    Bol exposé à la Brafa... D'emblée, il suscita les plus vives interrogations de la part de l'archéologue Didier Viviers

    Bol exposé à la Brafa... D'emblée, il suscita les plus vives interrogations de la part de l'archéologue Didier Viviers - © Tous droits réservés

    L'équipe de Devoir d'enquête au Liban, sur les traces des antiquités volées en Syrie et en Irak !

    L'équipe de Devoir d'enquête au Liban, sur les traces des antiquités volées en Syrie et en Irak ! - © Tous droits réservés

    Notre enquête commence à la  BRAFA de Bruxelles, une des plus prestigieuses foires d’art et d’antiquités d’Europe.  Avec l’aide d’un grand  archéologue belge, notre équipe y a repéré plusieurs objets suspects. Ont-ils été pillés en Syrie ? Ont-ils profité à des groupes terroristes ? Quelles sont les routes empruntées par les objets trafiqués, comment arrivent-ils dans les vitrines d’antiquaires prestigieux ? Les objets transitent par la Turquie ou le Liban avant d’arriver sur le marché européen. Pour comprendre comment fonctionne le trafic, nous sommes allés jusqu’au Liban, à la frontière syrienne.  Sur place, un trafiquant, piégé en caméra cachée, nous révèlera comment il se procure des pièces archéologiques  syriennes.  Enquête dans un monde où se côtoient barbarie, millions de dollars et patrimoine mondial de notre humanité.

    " Trafic d'art : les dessous sales d'un marché chic",  un Devoir d’enquête de Catherine Lorsignol et Jean Dewaele.

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles