RTBF .be

D'ici 2025, Bruxelles produira 14% de son énergie à partir de sources vertes - RTBF Alors on change

Alors on change !

  • La Deux
Alors on change !

D'ici 2025, Bruxelles produira 14% de son énergie à partir de sources vertes

  • Cette transition énergétique représente un réel défi pour la région, et de plus en plus de communes et citoyens entreprennent cette démarche vers le renouvelable.

    Energiris, une coopérative pour les projets de transition

    Une démarche de transition énergétique à Bruxelles, c’est bien. Mais est-il possible pour nous, citoyens, d’agir et participer aux développements de grands projets publics ? C’est précisément ce que propose Energiris.

    Cette collaborative a créé un modèle participatif où tout citoyen peut devenir "coopéracteur" de la transition énergétique. Il pourra investir son épargne dans divers projets durables tout en touchant des dividendes. Ces projets vont de l’installation de chaudière à cogénération (-25% consommation) à la construction de quartiers durables, en passant par l’installation de panneaux photovoltaïques ou encore la rénovation énergétique de bâtiments.

    Pourquoi devenir "coopéracteur" ?

    Tout d’abord, la stabilité du marché des certificats verts à Bruxelles permet au citoyen de compléter son épargne via un placement rentable, qui représentera un impact réel dans la transition vers les énergies vertes. Le coopérateur peut acquérir jusqu’à 20 parts de 250€ et percevra 3% de dividendes (rendement élevé), redistribués par Energiris.

    Ensuite, le citoyen finance, à travers la coopérative, des projets qualitatifs et expertisés qui permettront de développer une production énergétique à circuit court. On est témoin d’actions concrètes et directes, réalisées à notre échelle. Il ne s’agit donc pas uniquement d’une transition énergétique, mais aussi d’une transition démocratique, car la production d’énergie devient plus locale. Il est dès lors logique que les propriétaires des outils de production soient les citoyens.

    Enfin, ce modèle participatif offre une transparence pour les coopérateurs, qui pourront s’impliquer dans le développement d’Energiris en participant aux assemblées générales, en élisant un conseil d’administration…
     

    L'exemple de la commune de Woluwé Saint-Pierre.


    En 2017, la commune, en collaboration avec Energiris, a lancé le développement d’un projet de transition énergétique.

    Le Projet ? Installer quelque 2500 panneaux photovoltaïques sur les toits de sept bâtiments communaux. (Écoles communales, bâtiment technique, maison de repose et centre communautaire)

    Pour Caroline Lhoir, échevine en charge de l’énergie et du développement durable, on distingue trois objectifs essentiels :

    Contribuer aux enjeux climatiques et à la transition énergétique.

    - Les installations devraient assurer une économie annuelle sur les factures d’énergie de 60 000€, qui pourront être consacrés à d’autres projets communaux. Grâce aux énergies vertes, de 2013 à 2017, le budget pour l’énergie avait déjà baissé de 6% (de 25% à 19%), sans l’installation des nouveaux panneaux.

    - En point d’orgue on retrouve la participation citoyenne, qui faisait obligatoirement partie du cahier des charges. Cette participation implique d’une part le financement des panneaux par les citoyens, qui ont investi 150 000€ et sont devenus coopérateurs.

    D’autre part la commune souhaite développer des projets pédagogiques autour de la thématique de transition. L’installation de panneaux sur les toitures des écoles présente une occasion de présenter le sujet aux enfants et de transformer les habitudes de consommation et de production d’énergie ! Des animations pilotes ont déjà eu lieu en partenariat avec Bruxelles Environnement.

    En bref Energiris c’est un accompagnement dans la transition énergétique qui implique les citoyens et qui permet la réalisation de projets concrets à travers Bruxelles.

    Léopold Flahaut

    Voir

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles