RTBF .be

Slimane s'exprime sur l'affaire Mennel de "The Voice France" - RTBF 69 minutes sans chichis

69 minutes sans chichis

  • La Deux
69 minutes sans chichis

Slimane s'exprime sur l'affaire Mennel de "The Voice France"

  • Dans le fauteuil de "69 minutes sans chichis", le coach de "The Voice Belgique" a pris la défense de la jeune chanteuse Mennel Ibtissem, au cœur de la polémique depuis que d'anciens propos ont refait surface...

    Rappelons les faits.

    Le samedi 3 février, la France découvre le talent de la jeune Mennel, candidate de "The Voice France". Sa reprise de Hallelujah de Léonard Cohen met tout le monde d'accord, les coachs de l'émission se retournent les uns après les autres, le public est conquis.

    S'ensuit alors une polémique que personne n'a vue venir autour d'anciens propos de la jeune femme tenus sur Facebook au lendemain des attentats de Nice et de Saint-Étienne-du-Rouvray en 2016. Elle écrit notamment : "C'est bon, c'est devenu une routine, un attentat par semaine" et formule un raisonnement complotiste : "Les vrais terroristes, c'est notre gouvernement."

    Face à la déferlante médiatique, la chanteuse de 22 ans annonce sur Facebook quitter définitivement l'aventure "The Voice" après avoir publié un message d'excuses qui n'aura pas suffi à apaiser la controverse.

    "La seule perspective que mes propos soient source de peine me heurte, j'ai donc pris aujourd'hui la décision de quitter cette aventure" explique-t-elle.

    La réaction de Slimane sur la polémique : "on a craché dessus"

    Slimane s'exprime sur l'affaire Mennel de "The Voice France"

    Slimane s'exprime sur l'affaire Mennel de "The Voice France" - © Tous droits réservés

    L'affaire a bien évidemment fait réagir les artistes de l'écurie "The Voice", dont Slimane invité sur le plateau de "69 minutes sans chichis" la semaine dernière.

    "C’est quelque chose qui m’a touché" confie le coach de "The Voice Belgique". "Ce qui me trouble c’est que cette fille est venue chanter la paix, avec ce qui ressemblait à un voile, avec une chanson écrite par quelqu’un de Juif, chantée en anglais, puis chantée en arabe. Pour moi, cette fille représentait le vivre-ensemble, la tolérance et le partage et on a craché dessus. "

    Le chanteur qualifie ses anciens messages de "conneries de jeunesse" et espère "sincèrement qu'à 22 ans, elle a eu assez d’épaules pour pouvoir passer au-dessus de tout ça."

    "Elle venait pour chanter la paix et représenter quelque chose dont on avait tous besoin, moi c’est ce pour quoi je me bats" conclut-il en lui souhaitant plein de belles choses pour l'avenir.

    Retrouvez l'entièreté du passage de Slimane dans le fauteuil de "69 minutes sans chichis" sur RTBF Auvio.

    À lire aussi

    Voir
    • Cliquez pour visionner