Cycle hommage à Louis de Funès

Une soirée avec Monsieur de Funès
3 images
Une soirée avec Monsieur de Funès - © Tous droits réservés

La Une rend hommage à Louis de Funès et entame un cycle cinéma dédié au comédien français tous les vendredis soir à 20H50. Le 28 février, après "L'Aile ou la cuisse", La Une prolonge le plaisir de revisiter sa filmographie grâce à un documentaire inédit. Trente et un ans après sa disparition, de Funès est toujours aussi célèbre. Au travers des interviews et des extraits de films, Gregory Monro et de Catherine Benazeth reviennent sur sa carrière et analysent les raisons de son succès. « Monsieur de Funès », un documentaire à découvrir à 22h45.

Vendredi 28 février à 20H50, revoyez le film culte " L’aile ou la cuisse " où Louis de Funès et Coluche sont père et fils! Charles Duchemin, le directeur d'un guide gastronomique qui visite les restaurants de l'Hexagone sous les déguisements les plus divers, vient d'être élu à l'Académie française et va prendre sa retraite dès la parution de son guide. Il se trouve un adversaire de taille en la personne de Jacques Tricatel, caricature transparente de l'homme d'affaire Jacques Borel, PDG d'une chaîne d'établissements de nourriture industrielle. Son fils Gérard qui doit lui succéder, anime en cachette une petite troupe de cirque.

A 22H45 Documentaire inédit "Monsieur de Funès".

Vendredi 7 mars à 20H50, "Les grandes vacances". Son fils Philippe ayant échoué au bac, M. Bosquier décide de l'envoyer étudier en Angleterre. En contrepartie, il accueille Shirley, la fille des Mac Farrel, grand distillateur de whisky écossais. Cependant, Philippe préfère rester en vacances en France et envoie son ami Michonnet à sa place.

Vendredi 14 mars à 20H50 "Le petit baigneur". Louis-Philippe Fourchaume, patron des chantiers navals Fourchaume, licencie son employé André Castagnier, sans savoir que ce dernier vient de gagner la régate de San Remo sur un bateau révolutionnaire de sa conception, le "Petit Baigneur"...

Vendredi 21 mars à 20H50 c'est "La Zizanie" entre Louis de Funès et Annie Girardot qui ferme le cycle. Industriel ambitieux, Guillaume Daubray-Lacaze agrandit son usine de matériel de dépollution, détruisant du même coup le jardin de sa femme Bernadette, férue d'horticulture. Décidée à se venger de son mari, elle quitte le domicile conjugal, et se présente contre lui aux élections municipales.
 

A 22h45, « Monsieur de Funès », un documentaire inédit

Le 27 janvier 1983, Louis de Funès mourrait à l’âge de 69 ans. Trente et un ans plus tard, il demeure l'un des acteurs préférés des Français et ses films, inlassablement rediffusés, sont toujours autant appréciés. Quel est le secret de cet immense succès en France et dans de nombreux pays étrangers ? Comment cet engouement perdure-t-il encore aujourd'hui à travers toutes les générations ?

Si l'explication tient au talent de l'acteur et ce film va en explorer les ingrédients, il y a, avant le grand comédien, l'homme : attentif, rigoureux et exigeant, qui a mûrement réfléchi à l'essence même de son métier, alors qu'il n'a pas complètement perdu ses attributs d'enfant. Son succès phénoménal s’explique sans doute par la conjugaison de ce talent et de ce tempérament ; un succès construit grâce à une extrême exigence, de la rigueur et du talent, mais aussi une âme d'enfant qu'il a su garder tout au long de sa carrière.

Alliant humour et émotion, cette enquête guidée par Jamel Debbouze, Alexandre Astier, Guillaume Gallienne, Claude Zidi, le professeur Rufo, et bien d'autres encore , nous permet de découvrir de nouvelles facettes de ce comique d'exception à la filmographie si riche.

Découvrez un extrait du documentaire!

Et aussi

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK