"The Happy Prince" : l'histoire tragique d'Oscar Wilde, condamné pour son homosexualité

Dans ce beau film britannique, le comédien Rupert Everett passe derrière la caméra pour refaire vivre l'un des plus célèbres écrivains du 19e siècle. Il raconte la tragique fin de sa vie lorsqu'Oscar Wilde fut condamné à deux ans de travaux forcés pour avoir vécu librement son homosexualité. The Happy Prince est à découvrir jusqu'au 19 mai dans Colors sur Auvio.

L'histoire du film ? À la fin du XIXe siècle, le dandy et écrivain de génie Oscar Wilde, intelligent et scandaleux brille au sein de la société londonienne. Son homosexualité est toutefois trop affichée pour son époque et il est envoyé en prison. Ruiné et malade lorsqu'il en sort, il part s'exiler à Paris. Dans sa chambre d'hôtel miteuse, au soir de sa vie, les souvenirs l'envahissent.

The Happy Prince est le premier film de Rupert Everett en tant que réalisateur et scénariste. Connu pour des films comme Le mariage de mon meilleur ami, le comédien souhaitait depuis longtemps raconter cette histoire. C'était l'occasion pour lui de retrouver un premier grand rôle au cinéma. L'acteur a effectivement décidé d'écrire lui-même un "rôle fabuleux pour montrer qu'il est toujours un bon acteur". Pour ce faire, Rupert Everett a choisi une figure qu'il connait bien puisqu'il l'avait déjà incarnée sur les planches londoniennes. 

Oscar Wilde n’était pas une victime, il était brillant à sa façon. Il me touche énormément.

À lire également : Rupert Everett relève tous les défis avec The Happy Prince, l'interview

Un génie détruit pour son homosexualité

Le long-métrage raconte donc les dernières années de la vie d'Oscar Wilde. En 1895, l'auteur est condamné à deux ans de travaux forcés pour sa liaison homosexuelle avec lord Alfred Douglas, un jeune aristocrate anglais. Deux ans plus tard, il ressort complètement détruit physiquement et moralement. Il a tout perdu : sa famille, sa réputation, son argent ... et meurt peu de temps après. Le réalisateur souhaitait mettre l'accent sur la cause de cette déchéance, en rapport avec le monde actuel :

L’histoire de Wilde, c’est toujours l’histoire des homosexuels aujourd’hui dans une grande partie du monde, une histoire de vie et de mort. J’ai voulu faire un film historique qui soit aussi actuel. 

Co-produit par la société belge Entre Chien et Loup, The Happy Prince a en partie été tourné chez nous, à Bruxelles et en Wallonie. Une raison de plus de découvrir ce beau film !

The Happy Prince est disponible jusqu'au 19 mai. Des contenus bonus sur le poète maudit sont également dans Colors sur Auvio !

2 images
The happy prince © Tous droits réservés

COLORS, un catalogue unique dédié aux contenus LGBTQI+ sur Auvio

Des fictions, des documentaires, des podcasts, des archives et plein d'autres contenus originaux liés à la thématique LGBTQI+ sont désormais réunis dans un seul endroit : la nouvelle page COLORS d'Auvio.

Vous pouvez par exemple y retrouver le film Mademoiselle, la série Butterfly, le podcast Bisexualités, la série It's A Sin ... Et de nouveaux contenus sont régulièrement ajoutés à la page COLORS.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK