Redécouvrez le baiser le plus long de l’histoire du cinéma !

Ce mercredi 11 novembre, La Trois vous propose de redécouvrir L’Affaire Thomas Crown, un classique du cinéma qui fêtera bientôt ses 60 ans et qui a marqué l’histoire de celui-ci.

Dans la peau de Thomas Crown, un millionnaire divorcé, Steve McQueen arrive à un tournant de sa vie : sa vie d’homme riche ne lui procure plus aucune satisfaction. Afin de ressentir à nouveau le frisson de l’aventure, il prépare minutieusement, avec cinq complices qui ne se connaissent pas et qui ne se rencontreront qu’une fois, un fabuleux braquage, qui laissera la police perplexe. Le coup réussit à la perfection. Tandis que l’enquête menée par le commissaire Malone piétine, Thomas s’en va cacher le butin en Suisse. Il découvre alors que la compagnie d’assurances de la banque lui a dépêché une redoutable enquêtrice, la ravissante et sagace Vicky Anderson, jouée par Faye Dunaway. Mélanger travail et vie privée, une bonne idée ?

Un baiser légendaire

Si L’Affaire Thomas Crown est resté aussi célèbre, c’est notamment pour sa fameuse séquence de baiser entre Steve McQueen et Faye Dunaway longue d’une minute. Mais son tournage ne fut pas de tout repos pour le couple star, puisqu’il fallut pas moins de huit heures (réparties sur plusieurs jours) pour mettre en boîte la scène.
 
Une des plus grandes fiertés de Steve McQueen, le film s’inspire en réalité d’une affaire belge : celle de l’escroc belge Tomas Van der Heijden. Néanmoins, Norman Jewison le fait à sa sauce, à une époque où James Bond veut conquérir le Box-Office. D’ailleurs, Sean Connery se vit proposer le rôle du gentleman cambrioleur mais déclina l’offre. Un refus qu’il regretta quelques années plus tard.
2 images
Faye Dunaway et Steve McQueen dans "L’Affaire Thomas Crown" © MGM

Retrouvez L’Affaire Thomas Crown ce mercredi 11 novembre à 21h10 sur La Trois !

Ce programme est disponible en version multilingue et sous-titrée.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK