"Petits meurtres en famille": votre mini-série de l’été sur La Trois

Adaptée du roman "Le Noël d'Hercule Poirot" d’Agatha Christie, c’est en 4 épisodes d’1h30 que vous vivrez cette série policière française captivante à l’ambiance très british. Direction la Bretagne.

1 images
© Tous droits réservés

1939. Veille de la Seconde Guerre mondiale. Simon Le Tescou (Robert Hossein) va fêter son 70e anniversaire et a voulu réunir ses enfants et petits-enfants. Il est riche, acariâtre, tyrannique et aussi craint que haï.

Dans la famille, il y a d’abord Edouard (Robert Todeschini), son fils aîné, qui vit au château avec sa femme Edith (Elsa Zylberstein). Ensuite, Antonin, député ruiné dont la fiancée débarque à l’improviste, ce qui va compliquer sa relation avec la gouvernante, Louise. Et enfin, il y a le cadet, Victor, champion olympique et tombeur de ces dames, fâché avec son père, mais qui a accepté l’invitation de Simon dans le seul but de revoir Edith, dont il a toujours été amoureux.
 
Le patriarche a une nouvelle importante à leur annoncer et va aussi présenter Inès, sa petite fille venue d’Espagne – du moins c’est ce qu’il croit – à ses trois fils qui en ignoraient l’existence.
 
Ajoutez à tout ce beau petit monde un ami, chirurgien de Côte d’Ivoire, et tout le personnel qui s’active dans le château, et voilà le décor bien planté.
Mais le soir même de son anniversaire, Simon Le Tescou est assassiné, retrouvé égorgé dans sa chambre. Que voulait-il leur annoncer ?
Place aux policiers Larosière et Lampion pour mener l’enquête. Une enquête qui s’annonce difficile, - beaucoup de suspects potentiels - et qui va révéler son lot de mensonges et de secrets de famille.

Vous l’aurez compris, pour cette adaptation française du "Noël d’Hercule Poirot", on se retrouve vite plongés dans une ambiance anglo-saxonne de Cluedo, dans un immense château des Côtes-d’Armor, au sud de Saint-Brieuc, qui appartient d’ailleurs aujourd’hui à un Anglais. Tous les éléments sont réunis pour un bon suspens dans un huit-clos crispant. Et de la fin, Robert Hossein a dit qu’elle était "assez hallucinante."

Rendez-vous ce 1er juillet à 20h40 sur La Trois pour le 1er épisode de "Petits meurtres en famille".

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK