Les médias de la RTBF se mobilisent pour lutter contre le cyberharcèlement

Du 10 au 15 mai, c’est la semaine contre le cyberharcèlement sur les médias de la RTBF. Multiples reportages, documentaires et enquêtes seront proposés sur le sujet, afin de sensibiliser aux dangers de celui-ci.

Le cyberharcèlement est un phénomène de société destructeur prenant de plus en plus d’ampleur. Personne n’est à l’abri des dangers d’internet : les faits tragiques relatés nous le prouvent. Parfois, un simple clic suffit pour humilier quelqu’un de façon rapide.

Afin de sensibiliser aux dangers, d’analyser la situation juridique actuelle et les solutions pour contrer ce fléau, le JT de la RTBF proposera notamment des reportages centrés sur le sujet tout au long de la semaine du 10 au 15 mai.

Découvrez le reste de la programmation prévue à cet effet sur les médias de la RTBF.

SUR LA UNE

Mercredi 12 mai

5 images
© Romain Garcin

La Une vous propose une soirée spéciale QR (dès 20h25) centrée sur le cyberharcèlement des femmes avec le documentaire "#Sale Pute !" de Florence Hainaut et Myriam Leroy suivi d’un débat présenté par Sacha Daout. A voir ou revoir sur Auvio

57 minutes pour appréhender l’épidémie de haine contre les femmes en ligne. Pour comprendre ses ressorts et ses effets. Pour voir comment la domination qui s’exerce dans la vie physique contre les minorités et les personnes minorisées trouve sur Internet un terrain de jeu inespéré.


►►► À lire aussi : Harcèlement de rue : le confinement et le couvre-feu n’ont rien changé


S’ensuivra la rediffusion de Devoir d’enquête : Jeunes proies sur la toile (22h40). Une enquête signée Sylvie Chevalier et Sophie Gilet, également disponible sur Auvio

Jeudi 13 mai

Un nouveau numéro de Doc Shot : "Brigade des mineurs, les réseaux sociaux et leurs nouveaux dangers" (22h35)

Les inspecteurs des Brigades des Mineurs de la zone de police Bruxelles-Ouest ne font en rien un travail de police ordinaire. Ils sont dotés d’un contrôle exceptionnel pour ne pas craquer face à l’atteinte faite à l’innocence des enfants. Maltraitance, abus, viols, lorsque le mal se cache dans les rouages d’internet, leurs missions sont encore plus délicates. Un documentaire de Géraldine Levasseur et Clément Leenhardt.

Une rediffusion de Devoir d’enquête : Les réseaux asociaux est également prévue ce jeudi 13 mai sur La Une.

Les deux émissions de ce jeudi 13 mai sont à voir ou revoir sur Auvio

Vendredi 14 mai

"Mise à nu", un téléfilm de Didier Bivel avec Julie De Bona, Julien Boisselier et Edouard Montoute. (20h45, mais aussi sur Auvio)

"Sophie, divorcée et mère de deux enfants, voit sa vie basculer le jour où elle découvre que son nouveau compagnon a posté sur les réseaux sociaux des images d’une de leur nuit d’amour. Son procès met en lumière le calvaire d’une femme ordinaire, victime de cybercriminalité et les ravages sur ses enfants, ses proches, son travail. Mais en l’absence de preuves, va-t-on la croire ?"

SUR TIPIK

Mardi 11 mai

"Harcèlement en ligne : la fin de l’impunité ?" (20h35)

Insultes, menaces, humiliations, le harcèlement en ligne est un véritable mal qui touche tout le monde. Une situation d’autant plus alarmante que les victimes ont souvent honte et vivent ce lynchage dans la solitude la plus totale.

Dans ce film documentaire à voir ou revoir aussi sur Auvio, Olivier Delacroix recueille les témoignages de femmes de femmes et d’hommes qui ont fait face à des agressions virtuelles aux conséquences graves sur leur vie. Si, aujourd’hui, ils ont décidé de prendre la parole, c’est pour briser ce tabou et alerter sur ces violences.

5 images
©  FRANCE.TV STUDIO ET TESSÉO PROD

LES EXCLUSIVITES A VOIR SUR AUVIO

Les documentaires "A Dark Place" et "Revenge Porn" sont disponibles sur Auvio.

Tandis que le premier retrace les expériences de première main partagées par d’éminentes femmes journalistes victimes de violence en ligne et des experts dans les domaines des droits de l’homme du genre et de la liberté des médias un peu partout dans le monde, le second se penche sur l’impact du Revenge Porn (à savoir le partage d’images ou de vidéos explicites ou sexuelles sans consentement sur les victimes et les conséquences pour leurs agresseurs.

À l’ère du numérique, peut-on à nouveau partager des images intimes en toute sécurité ? C’est en tout cas ce à quoi tente de répondre le documentaire d’Angela Byrne.

En exclusivité Auvio, découvrez également les sujets et documentaires suivants : 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK