Le texte poignant du slameur Mochélan rendant hommage aux victimes du coronavirus

Le slameur et rappeur carolo Mochélan a fait vibrer la Belgique lors de la Fête nationale belge dans l'émission 21 juillet, tous ensemble ! Depuis Libramont, il a rendu hommage aux nombreuses victimes du coronavirus dans un texte émouvant.

Après différents hommages au cours d'une soirée lancée en musique avec le chœur Dreaming Voices, dirigé par Émeline Burnotte, gagnante du concours Fête du bruit, le slameur Mochélan a livré un texte tout en émotion pour les nombreuses victimes du covid-19 en Belgique, 9800 depuis le début de l'épidémie selon les derniers chiffres de Sciensano.

Accompagné au piano et par des danseurs de krump, une danse américaine née dans les années 2000, Mochélan s'est produit dans le Libramont Exhibition & Congress. C'est dans et autour de cet endroit que se déroule généralement la célèbre foire agricole qui n'a pas eu lieu cette année pour les raisons sanitaires que l'on connaît.

Le slameur carolo a écrit ce texte à la fin du confinement, après avoir appris le décès du père d'un de ses amis à cause du coronavirus. "Cela m'a percuté car pour moi (le coronavirus) c'était des chiffres que je voyais au JT tous les jours (...) cela m'a ému. Je me suis rendu compte qu'il y avait toute une palette d'émotions que j'ai voulu mettre dans ce texte : le déni, la joie, la colère, la tristesse et l'espoir" commente-t-il.

D'autres moments émotions ont ponctué la soirée 21 juillet, tous ensemble ! comme la visite et le concert surprise de Typh Barrow à l'hôpital du MontLégia.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK