Le Mystère du Loch Ness : le plus grand mystère du monde

 

Le Loch Ness, ce lac ancien niché dans les Highlands d’Ecosse. C’est là qu’on a commencé à parler du monstre dans les années 1930, et depuis, plus de 10.000 personnes ont affirmé l’avoir aperçu, et beaucoup continuent à le voir ! Voici l’enquête de l’inexplicable sur ce mystère qui plane toujours sur l’Ecosse.

 
 
 
Des centaines de milliers de visiteurs se rendent chaque année autour du Loch Ness dans l’espoir d’apercevoir l’animal. Et les témoignages d’habitants ne manquent pas. La fascination des hommes pour les créatures marines mythologiques ne date pas d’hier. Et ces dernières décennies, cette quête du Loch Ness s’est internationalisée grâce à la technologie moderne. Aujourd’hui, on peut par exemple suivre en direct sur internet ce qu’il se passe sur le lac grâce à une installation de caméras. Quant à l’économie engendrée par le folklore autour de cette créature, elle est un élément à ne pas négliger non plus.
Mais même si la plupart de ces témoignages n’ont pas été vérifiés jusqu’à présent, ils questionnent tout de même sur l’authenticité de la légende.
 
Depuis 10 ans, Steve Culsh, ancien détective privé reconverti en chasseurs de monstres, traque le sasquatch, la mystérieuse créature des forêts américaines.
Il s’est penché sur le cas du monstre du Loch Ness avec une équipe de spécialistes en biologie marine et du matériel dernier cri pour tenter de résoudre cette énigme. Pour lui, le fait qu’il soit lié à un lac précis et qu’il soit donc localisable le rend d’autant plus connu et laisse à penser que c’est plus qu’un mythe, ça doit être vrai. L’exploration s’avère difficile dans une eau à visibilité quasi nulle. Les images ramenées n’ont rien donné mais l’eau boueuse et les grandes profondeurs pourraient lui permettre de se cacher.
 
Un ancien inspecteur de Scotland Yard participe également à l’enquête. Spécialiste du détecteur de mensonges, il interroge des témoins qui ont déclaré avoir aperçu quelque chose d’inexplicable et il s’avère que leurs propos sont vrais d’après le test du détecteur. Mais un psychologue nous explique que le fonctionnement du cerveau est ainsi fait que lorsqu’on se remémore un souvenir, on repart du souvenir original mais on y ajoute nos propres attentes et croyances! Finalement, les récits des témoins laissent les scientifiques perplexes.
 
 
2 images
Visitors Take In The Ruins Surrounding Loch Ness © 2012 Getty Images

Les récentes théories

De nouvelles théories sont apparues pour expliquer son existence, élaborées par des spécialistes des créatures marines, des zoologistes… tout comme par des chasseurs de monstres.
Pour certains, il serait un plésiosaure, un reptile aquatique de 12 mètres de long, disparu officiellement il y a 65 millions d’années. Mais il y a toujours la possibilité que l’un d’entre eux ait survécu dans une zone inexplorée. Car la découverte d’une autre espèce vivante il y a moins d’un siècle, le cœlacanthe, que l’on croyait disparu en même temps que le plésiosaure, vient appuyer cette hypothèse.
Pour d’autres, ce serait tout simplement une espèce encore inconnue qui n’a pas encore pu être identifiée et qui circulerait entre le Loch et la mer. 
Ou bien un animal encore inconnu à ce jour ? Le potentiel de découverte dans l’océan est en effet immense d’après les scientifiques.
A moins qu’on ait affaire à un esturgeon géant ?
A l'arrivée, la majorité de la communauté scientifique pense que le monstre du Loch Ness n’existe pas. Mais la légende est tenace et continue de fasciner le monde entier.
 
Rendez-vous ce dimanche 4 juillet à 20h35 sur la Trois pour ce 1er numéro des Créatures Mystérieuses.
Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK