Kinshasa, le gang des Beta Mbonda dans "Fenêtre sur doc"

Kinshasa, le gang des Beta Mbonda dans "Fenêtre sur doc"
Kinshasa, le gang des Beta Mbonda dans "Fenêtre sur doc" - © Tous droits réservés

À Kinshasa, une dizaine de jeunes musiciens percussionnistes animent le quartier populaire de Barumbu. Ce sont les Beta Mbonda, des anciens délinquants issus de gangs violents -les Kulunas-. La musique a donné un nouveau sens à leur vie et a scellé leur amitié. Entre petits boulots et improvisations musicales, ils inventent des rythmes et chantent les difficultés de la vie quotidienne avec un esprit de jeu aux apparences légères.

Le documentaire de Marie-Françoise Plissart, qui a été présenté au Festival international du documentaire à Biarritz, est le fruit d'une immersion au sein du Kinshasa profond, celui d’anciens Kulunas, ces délinquants issus de gangs criminels instrumentalisés par le pouvoir politique et édictant leur loi à la population locale. Le terme Kuluna désigne, à Kinshasa, les membres de gangs organisés auteurs d’actes criminels, prenant la forme de vols à main armée, de viols, voire d’homicides. En 2013, le Président Kabila, pointant du doigt ce climat d’insécurité prégnant à Kinshasa, qu’il avait, au préalable, pourtant contribué à créer, ordonne la mise en œuvre de ce qui sera appelé "Opération Likofi", véritable campagne d’éradication des Kulunas, orchestrée par le pouvoir exécutif et exécutée par la police. Forte de ses précédentes expériences en République Démocratique du Congo, Marie-Françoise Plissart a su aller au contact de ces repentis qui, influencés par leur "maître" – "Maître Alhim" comme ils l’appellent –, ont délaissé les armes pour les instruments de musique, se faisant désormais appeler les Beta Mbonda.

A voir dans "fenêtre sur doc" le lundi 10 août à 22h22 sur la Trois 

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK