John Wayne se glisse dans un rôle sombre pour le western de légende "La prisonnière du désert"

Cet été, Hugues Dayez et Rudy Léonet vous proposent de redécouvrir des westerns de légende dans Classic Ciné. Après Rio Bravo, “Et pour quelques dollars de plus”, “Le Bon, la brute et le truand” et “La Horde sauvage”, La Trois vous diffusera “La prisonnière du désert”.

Sorti en 1956 et réalisé par John Ford, ce western met en scène John Wayne, Nathalie Wood et Jeffrey Hunter.

L’histoire vous plonge trois ans après la fin de la guerre de Sécession. Ethan Edwards (John Wayne), ancien soldat confédéré raciste envers les Indiens, arrive au ranch de son frère Aaron, sa femme et leur trois enfants. Le lendemain, les voisins, menés par le révérend et capitaine Samuel Clayton, viennent chercher du renfort pour rechercher du bétail volé par les Comanches. Mais ce n’est qu’une diversion : la ferme Edwards est attaquée, les parents et le fils tués, et les deux filles enlevées. Ethan, le frère d’Aaron, part à la recherche de Lucy et Debbie, ses nièces disparues, accompagné de Martin Pawley, fils adoptif et métis d’Aaron, et Brad Jorgensen, le fiancé de Lucy…

John Wayne joue un rôle très sombre..

John Wayne est considéré comme le roi du western. “La prisonnière du désert” est même l’un de ses meilleurs films. Pour ce rôle, il se glisse dans ce personnage raciste, violent et irrespectueux pour nous offrir une interprétation excellente. On arrive même à se demander si sa quête n’est pas motivée par sa haine pour les Indiens plutôt que sur l’envie de retrouver sa nièce. Sur ce projet il est guidé par son réalisateur fétiche, John Ford. En effet ce film marque la 16e collaboration entre eux et ce n’est pas fini.

  • Rendez-vous le mercredi 22 juillet à 20h40 sur La Trois pour redécouvrir ce classique des westerns à ne surtout pas manquer.
  • Disponible en version multilingue
Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK