Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle, Philippe Noiret… l'histoire d'une bande de copains

Jean Rochefort et ses copains
Jean Rochefort et ses copains - © Luc ROUX - Sygma via Getty Images

Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle, Philippe Noiret… C’est l’histoire d’une bande de copains comédiens. Des comédiens qui rêvaient du Conservatoire et du Théâtre national de Paris. Le théâtre était leur idéal, le cinéma sera leur paradis. Leur ami Jean-Paul Belmondo, le parisien décontracté, recalé au concours de sortie, fera des étincelles.

Rochefort, Marielle et Noiret, les trois provinciaux, grimperont eux une à une les marches de la reconnaissance. Des petits cabarets de la rive Gauche à la télé des pionniers des Buttes-Chaumont. Des seconds rôles aux premiers. Des nanars jusqu’aux classiques. Amis dès les années cinquante, ils le resteront toute leur vie. Pendant plus de soixante ans. Unis par la passion du cinéma mais aussi de la vie. Ce sont des gamins. Des gamins à 20 ans. Des gamins à 70 ans.

Ils veulent profiter de tout. De la compagnie des femmes et des amis. Conduire des bolides. Faire des films avec des bonnes scènes mais aussi des bons copains et des bonnes bouteilles. Et à chacun d’assouvir sa passion. Passion de l’équitation, passion pour le jazz, la littérature, la boxe, l’élégance…
Ils n’ont jamais eu la carte. L’intelligentsia a souvent fait la fine bouche devant leurs filmographies qui alternent les comédies populaires, les films d’aventures et les polars, quelques classiques et pas mal de nanars. Ils n’ont jamais eu la carte, mais ils ont eu la cote.

 

À partir des années 70, du grand écran au petit, ils vont s’installer dans la vie des Français. Longtemps. Car ils leur ressemblent. Séducteurs et râleurs. Bons vivants et beaux parleurs. Attachants et ordinaires. La langue française est leur territoire préféré. Décontractés, fantaisistes, ironiques, facétieux, ils peuvent tout jouer : les cons magnifiques, les beaufs minables, les bourgeois, les aristos, les aventuriers. Leur bonne humeur est contagieuse, leurs colères sont superbes et leur optimisme irrésistible.
A travers des extraits réjouissants de leurs films cultes, des archives rares et des entretiens avec des acteurs et réalisateurs qui les ont bien connu, Pascal Forneri nous raconte l’épopée joyeuse de cette mythique bande de copains, celle des derniers géants du cinéma français, en suivant au gré des décennies le fil ininterrompu de leur amitié. Autour du noyau dur formé par les vieux complices Rochefort, Marielle, et Noiret, on croise les autres membres de la bande, alors qu’en toile de fond défile la France des Trente Glorieuses, la naissance de la Ve République, Mai 68 et la libération des mœurs, les années 80 et 90…

"Les copains d’abord" un documentaire de Pascal Forneri à savourer sur La Trois le vendredi 18 juin à 21h00, et à voir ensuite en replay sur Auvio jusqu'au 18 septembre !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK