"Isabelle Huppert, message personnel": un autoportrait précieux d'une actrice inclassable

Deuxième série de "Portraits" sur La Trois, votre nouveau rendez-vous avec les stars du cinéma chaque vendredi soir. Un moment inédit avec l’actrice emblématique Isabelle Huppert qui se fait rare dans les médias. Le documentariste William Karel a réussi à la convaincre de prendre part à ce portrait qui lui est entièrement consacré. Et Isabelle Huppert y participe en réalité pleinement puisque c’est elle qui se raconte, en voix off, durant 50 minutes. L’occasion, pour une rare fois, d’entrevoir qui est vraiment cette actrice mystérieuse et fascinante à la carrière exceptionnelle.

2 images
© Tous droits réservés

William Karel connaît bien la comédienne française, il l’a rencontrée sur un plateau de tournage dans les années 80 lorsqu’il travaillait comme photographe de plateau. Il raconte comment l’idée de ce documentaire a pris forme : " Isabelle a accepté le principe de l’autoportrait, mais ne voulait pas d’un format classique où elle s’assiérait dans un fauteuil face à la caméra, raconte William Karel. Nous avons décidé de ne rien tourner, mais d’utiliser des extraits de ses rôles les plus marquants et de ses interviews passées. Elle m’a aussi confié des images d’elle enfant filmées par son père. " Et c’est Isabelle Huppert qui a proposé que la narration prenne la forme d’un journal intime en voix off.

 

Et le résultat est passionnant : entre les nombreux extraits de films, les anciennes interviews et les archives personnelles de l’actrice, on réalise l’amour inconditionnel d’Isabelle Huppert pour le cinéma. Elle a non seulement une carrière remarquable avec quelque 150 films à son compteur, mais elle s’inscrit dans une longévité exceptionnelle, pratiquement un demi-siècle, et ne compte pas s’arrêter là !

Elle revient pour nous sur son enfance et ses premiers souvenirs de cinéma avec Chaplin puis Audrey Hepburn, comment elle est devenue actrice, plutôt sous l’impulsion de sa mère et de façon assez instinctive, "comme ça, juste pour voir". Elle dit d’ailleurs : "Je ne savais pas qu’il y avait autant de possibilités en moi. Etre actrice, c’est transformer en excellence ce qui ne l’est pas". Isabelle Huppert s’arrête sur ses rencontres marquantes à ses débuts dans César et Rosalie avec Claude Sautet, Yves Montand et Romy Schneider, et de l’importance du film Les Valseuses de Bertrand Blier.

 

 

2 images
Venice Film Festival: Presentation of Claude Chabrol's film "Thank you for the Chocolate" in Venice, Italy on September 3rd, 2010. © 2011 Gamma-Rapho

Au plus près d'Isabelle Huppert

Ce qui est remarquable par-dessous tout dans le documentaire, c’est ce travail minutieux de son réalisateur qui s’arrête avec sa protagoniste sur ses collaborations avec les plus grands cinéastes français et internationaux : Jean-Luc Godard, Michael Haneke, Paul Verhoeven, Maurice Pialat… et bien sûr Claude Chabrol et cette cohésion parfaite qui les a unis au point de tourner 7 films ensemble.

Isabelle Huppert livre une profonde réflexion sur le cinéma, son rapport à la caméra, mais aussi sur le théâtre, ses rôles partagés avec sa fille, et elle se confie comme jamais sur la vision de son jeu d’actrice à travers ses nombreux rôles expérimentaux qui l’ont amenée à jouer des personnages parfois très durs, dérangeants, et son penchant pour "jouer des personnages à la frontière entre l’équilibre et le déséquilibre". Des films, qui, une fois tournés, lui font parfois se demander comment elle a fait !

Et par rapport à la question de continuer ou pas à faire du cinéma, Isabelle Huppert donne sa vision : "Au fond, l’actrice demande, film après film, qui suis-je ? Et c’est d’ailleurs parce qu’elle ne trouve pas de réponse qu’elle continue à faire des films. Il y a quelque chose d’irréductible dans cette quête… C’est aussi une façon d’échapper à la vie réelle, de vivre dans l’imaginaire".

Isabelle Huppert, message personnel, brise la glace avec cette actrice qui semble souvent impénétrable, et nous rend encore plus admiratif du parcours et de la qualité de jeu de cette grande dame du cinéma.

Rendez-vous ce vendredi 19 novembre à 20h30 sur La Trois.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK