Fernando Botero au BAM à Mons : la rétrospective à ne pas manquer !

C’est une première en Belgique, dans le cadre de la Biennale d’Art et de Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Mons, le BAM consacre une grande exposition au peintre et sculpteur colombien Fernando Botero, intitulée Au-delà des Formes. Depuis ce 9 octobre et jusqu’au 30 janvier 2022, allez découvrir les œuvres iconiques de l’artiste mais aussi ses œuvres moins connues et même des toiles récentes présentées pour la première fois. C’est La Trois qui invite !

 

A bientôt 90 ans, Fernando Botero affiche au compteur une carrière de plus de 70 ans. Il est l’un des rares artistes à connaître le succès de son vivant. Son style est unique et son art très reconnaissable : des personnages et objets gonflés, aux formes rondes et voluptueuses et aux détails précis, des visages stoïques et imperturbables. Il aborde beaucoup de sujets comme la prostitution, des scènes de fêtes, religieuses… et s’est également fait connaître avec ses reprises de tableaux de grands maîtres, particulièrement lorsqu’il a peint la Joconde, qui le fit connaître aux États-Unis.

Originaire de Medellin, se surnommant lui-même ironiquement "le plus colombien des artistes colombiens", il est l’un des artistes vivants les plus connus d’Amérique Latine. Le vrai point de départ de sa carrière a lieu en 1957, lorsqu’il découvre pour la première fois la dilatation des formes et peint le tableau Nature Morte à la mandoline : "J’avais toujours cherché à rendre le monumental dans mon œuvre. Un jour, après avoir énormément travaillé, j’ai pris un crayon au hasard et j’ai dessiné une mandoline aux formes très amples comme je le faisais toujours. Mais au moment de dessiner le trou au milieu de l’instrument, je l’ai fait beaucoup plus petit et, soudain, la mandoline a pris des proportions d’une monumentalité extraordinaire."

2 images
Fernando Botero © Getty Images

Une expo d’envergure

Au BAM à Mons, vous découvrirez l’ensemble de la carrière de Botero. Le parcours vous emmènera dans son univers foisonnant, inspiré tant par l’art précolombien et l’iconographie populaire que par les muralistes mexicains ou l’art de la Renaissance italienne. Des œuvres importantes empruntées à de prestigieux musées, comme le Guggenheim de New-York, dont des peintures historiques rarement montrées au public européen mais aussi des toiles, dessins et sculptures appartenant à des collections privées internationales. Et au centre du parcours d’exposition, une quinzaine d’œuvres issues des collections méconnues du BAM illustreront les inspirations majeures de l’artiste colombien autour de différentes thématiques : natures mortes, nus, scènes de genre…

Félicien Bogaerts et "Plan Cult" vous emmènent au BAM ce samedi (sur La Trois, le 6/11 à 20h35) pour découvrir Au-delà des formes et La Trois vous offre des places pour découvrir cette exposition via le formulaire ci-dessous.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK