Elle s’appelle Sabine – l’actrice Sandrine Bonnaire filme sa sœur porteuse d’autisme

"Elle s’appelle Sabine" est un documentaire émouvant et intime, qui raconte la vie de Sabine. Sabine est la sœur de l’actrice Sandrine Bonnaire : c’est elle qui l’a filmée pendant plusieurs mois dans la petite structure spécialisée qui l’accueille. Le film est mélange des images de Sabine à l’adolescence et au moment du tournage. Elle a alors 37 ans. Entre les deux, une vingtaine d'années se sont écoulées. Le parcours de Sabine a été chaotique et l'a notamment menée à un internement psychiatrique de plusieurs années. Suite à cela, Sabine a perdu beaucoup de ses capacités, de sa mémoire et de son énergie. Le film dénonce l'internement, la médication et le manque de structures d'accueil pour les personnes avec autisme.

A voir sur La Trois lundi 11 octobre à 20h30

Où en est la prise en charge et l’inclusion des personnes avec autisme aujourd’hui ?

Le film de Sandrine Bonnaire est sorti en 2007. C'est notamment grâce à sa notoriété et à ses efforts que la structure qui accueille aujourd'hui sa soeur a pu voir le jour. Mais trouver une structure de soins adaptée aux troubles de ses proches, c'est souvent la croix et la bannière. Un combat de tous les instants. Suite au film, l'actrice a le sentiment que " le problème de l’autisme est davantage pris en considération et que les choses avancent dans le bon sens ". Mais est-ce vraiment devenu plus facile aujourd'hui pour les personnes avec autisme et leur entourage? 

 

Sabine et ses proches ont notamment souffert pendant des années d'une absence de diagnostic la concernant. Et sans diagnostic, comment trouver l'aide la mieux adaptée? 

 


►►► A lire aussi : Une bulle d’oxygène pour les parents d’un enfant porteur d’autisme.


 

L’avis très éclairé de Josef Schovanec, autiste Asperger

Josef Schovanec est un philosophe, écrivain français. Il a lui-même été diagnostiqué à 22 ans comme présentant le syndrome d'Asperger, une forme d'autisme. Depuis, il multiplie les livres et les conférences pour témoigner. Et il plaide pour davantage de dignité (considération, respect, inclusion, compréhension, visibilité, etc.) des personnes autistes. 

Pour lui, il y a autant de formes d'autisme que de personnes autistes. Il est donc très important de parler d’une personne avec autisme et non d’un autiste :

Je pense que l’autisme, c’est une qualité, c’est une façon d’être au monde. En tout cas, ce n’est certainement pas une maladie. L’autisme fait partie de qui nous sommes, cela teinte l’ensemble des traits de la personne, et je pense que cela fait partie de la palette humaine des possibles.

 


►►► A lire aussi : Josef Schovanec - "L’autisme est une qualité, pas une maladie", voire "un atout majeur"


 

" La psychiatrie et la médication sont à bannir "

Josef Schovanec estime que "l’horizon, pour une personne porteuse d’autisme, ne doit pas être l’horizon psychiatrique". Comme beaucoup d'autistes, il a lui aussi été victime de psychiatrisation abusive. Cela se traduit souvent par des années de médication extrême. Une camisole chimique qui n'a "pas d’autres objectifs que de vous transformer en légume". C'est ce qui s'est passé pour Sabine, la sœur de Sandrine Bonnaire. 

Josef Schovanec, lui, y a échappé de justesse grâce à ses parents. Malheureusement, les internements sont encore fréquents un peu partout dans le monde, y compris en Belgique. 

 


►►► A lire aussi :

Yassine, autiste, 21 ans. Si les gens comprenaient mieux l’autisme, les choses seraient beaucoup plus simples pour nous.

Diego, autiste. Portrait d’une inclusion réussie à l’école.


 

L’autisme en Belgique francophone

Vous êtes concerné.e de près ou de loin par l’autisme? Vous cherchez des personnes ou des structures spécialisées pour vous aider? 

Si vous avez besoin d'aide ou de renseignements utiles et concrets, il y a notamment Autisme Belgique : un site qui comprend diverses associations concernées par l’autisme en Belgique francophone. C’est un site gratuit qui vous permet de trouver rapidement et facilement les informations que vous cherchez. 

Exemple de ressources que vous pouvez trouver sur le site Autisme Belgique :

  • Un agenda des événements liés à l’autisme et aux troubles du comportement
  • Des formations en ligne gratuites
  • Des infos utiles en matière de santé, d’enseignement et de droits des personnes avec autisme
  • Le contact des Centres de Référence en Autisme (CRA) à Bruxelles, Liège, Mons et Namur
  • Les noms et coordonnées de divers organismes et associations qui travaillent sur et avec des personnes autistes
  • Des liens vers d’autres sources fiables en matière d’autisme, comme Autisme Europe ou la Fédération Québécoise de l’Autisme (FQA).
  • Des articles de presse sur l’autisme
  • Les coordonnées de professionnels de l’autisme (psychologues, orthopédagogues, neuropsychologues, consultants, etc.)

Et bien d'autres informations utiles. 


        Elle s’appelle Sabine. Un documentaire de Sandrine Bonnaire.

        A voir sur La Trois lundi 11 octobre à 20h30.
        A revoir sur Auvio


 


►►► A lire aussi : Le film "Hors Normes" avec Vincent Cassel et Reda Kateb retrace avec justesse et réalisme le quotidien des centres d’accueil pour personnes porteuses d’autisme.


 

►►► CAP 48 

La Grande soirée de clôture de Cap 48, c’est le dimanche 17 octobre sur La Une à 20h20.

- L’appel aux dons est lancé, notamment en achetant des post-it ou sur le site de Cap 48

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK