Édition spéciale consacrée aux funérailles du Prince Philip : "Une atmosphère très particulière", évoque Ophélie Fontana

Ce samedi, La Une vous propose une édition spéciale consacrée aux funérailles du Prince Philip, présentée par Ophélie Fontana et Patrick Weber.
 
Patriarche de la famille royale britannique, le Prince Philip nous a quittés ce vendredi 9 avril, à deux mois seulement de son centième anniversaire. Tandis que la reine Elisabeth II parle d' "un grand vide" depuis le décès du duc d’Edimbourg qui fut son époux pendant plus de 73 ans, l’espoir d’une réconciliation familiale semble se profiler avec le retour momentané du Prince Harry en Grande-Bretagne, rentré au pays à cette triste occasion.
 
Les obsèques privées du prince Philip se dérouleront au château de Windsor ce samedi 17 avrilSi la cérémonie est retransmise en télévision, il n’y aura pas de funérailles d’État. Le défunt n’en souhaitait tout simplement pas. Le cercueil du prince Philip sera ensuite transporté à la chapelle St George dans un Land Rover, une voiture qu’il a lui-même aménagée avec l’armée, rappelant au passage son passé militaire.
 
Les restrictions sanitaires ne permettront qu’à 30 personnes (au lieu des 800 invités ordinairement prévus), toutes masquées et contraintes de respecter la distanciation physique, d’assister à la cérémonie.

Les funérailles du Prince Philip à suivre sur La Une

De 15h à 17h, Patrick Weber et Ophélie Fontana seront aux commentaires de cette retransmission événementielle où multiples questions seront abordées lors de ces funérailles majeures toutes particulières.
 
Notre correspondante au Royaume-Uni, Elodie Goulesque, sera également de la partie, en direct de Londres depuis Windsor, afin de recueillir le ressenti de la population, qui ne pourra exceptionnellement pas se rassembler comme à son habitude pour les obsèques de cette personnalité très appréciée au pays.
 
"Ces funérailles vont par contre servir de retrouvailles pour la famille quasi au complet. On attend beaucoup des images des deux frères, William et Harry, qui vont se retrouver", évoque Ophélie Fontana.
"Un événement comme celui-ci peut ressouder les liens d’une famille"
Une réconciliation amorcée par le geste très fort de la reine Elisabeth II : "Elle a rompu le protocole en annonçant que tous les membres de la famille royale seront en tenue civile, et non en tenue militaire lors des funérailles. C’est une manière de tendre la main à son petit-fils qui a renoncé à sa fonction et qui n’aurait pas pu porter l’habit militaire. Elle ne veut pas faire de différence", ajoute-t-elle.

 
La RTBF rend dès lors hommage à cette figure emblématique de la famille royale britannique, à laquelle la Belgique semble être attachée : "Peu de membres d’une famille royale ont traversé plus d’un siècle d’existence. Historiquement parlant, c’est important. Le prince Philip a eu un rôle prépondérant en coulisses. Lui qui était toujours en retrait, il a toujours soutenu son épouse", continue la journaliste.
 
►►►À revoir sur Auvio : Le mari de la reine, l'inconnu de Buckingham
"On voit mal la reine renoncer au trône, encore plus maintenant"
Cette édition spéciale sera également l’occasion d’aborder la question de l’abdication, mais aussi de soulever les questions concernant le futur de la monarchie britannique et de l’évolution des monarchies en général. 

Rendez-vous ce samedi 17 avril dès 15h sur La Une ou sur Auvio

La rediffusion de Meurtres à la Rochelle initialement prévue à 15h est dès lors supprimée, tandis que celle de C’est du belge remonte à 14h35.

4 images
© AFP
Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK