Don Quichotte, un film maudit et plusieurs projets avortés, à découvrir dans votre séance Drive-In Ciné !

L’Homme qui tua Don Quichotte fait partie de ces films dont la genèse et l’histoire qui l’entoure sont encore plus significatives que la production finale.

En effet, il s’agit d’un projet que le réalisateur Terry Gilliam avait en tête depuis les années 1990, et dont la production a commencé en 2000. Terry décide de réinventer le roman de Miguel de Cervantes et raconte l’histoire d’un réalisateur de cinéma (interprété par Johnny Depp) qui voyage dans le temps et se retrouve à l’époque de Don Quichotte (interprété par l’acteur français Jean Rochefort). Seulement voilà, très rapidement, les acteurs et l’équipe de tournage font face à beaucoup d’imprévus et d’énormes contraintes. Premièrement, plusieurs intempéries sur les lieux de tournage détruisent le matériel et le décor. Ensuite, Jean Rochefort doit abandonner le tournage à cause d’une double hernie discale, ce qui l’empêche de monter à cheval. Enfin, Terry Gilliam doit faire face à des contraintes juridiques qui compliquent davantage le tournage déjà cauchemardesque. Le projet est finalement avorté et donne lieu en 2002 au documentaire Lost in La Mancha, réalisé par l’équipe initialement engagée pour enregistrer le making-of du film.

3 images
Lost in La Mancha (2002) © François Duhamel

Terry Gilliam persévère avec de nouvelles tentatives

Malgré cette première tentative désastreuse, Terry Gilliam ne s’est pas découragé et a insisté pour mener son projet à terme. Plusieurs versions du film ont donc ainsi été chacune abandonnées, avec différents acteurs pressentis, comme Ewan McGregor, Jack O’Connell ou encore Owen Wilson. Les deux acteurs remplaçant Jean Rochefort et Johnny Depp sont finalement Jonathan Pryce et Adam Driver. Ce nouveau casting est également une occasion pour Terry Gilliam de réécrire le scénario. En effet, dans le film d’origine, le réalisateur fait un voyage dans le temps et se retrouve à l’époque de Don Quichotte. Dans cette nouvelle version, Toby est un réalisateur sur le déclin, ayant déjà réalisé un long-métrage sur Don Quichotte lors de ses études en cinéma. Il décide de retourner sur les lieux du tournage en Espagne où il fait la rencontre d’un vieil homme convaincu d’être Don Quichotte, et se retrouve embarqué dans une aventure de plus en plus surréaliste, confronté aux conséquences tragiques de son film réalisé lors de sa jeunesse.

3 images
L’homme qui tua Don Quichotte © RECORDED PICTURE COMPANY

Une mise en abyme pour conclure des années de bataille

Certaines critiques voient dans L’Homme qui tua Don Quichotte plusieurs niveaux de lecture, avec une mise en abyme où le film est une sorte d’autoportrait de Terry Gilliam, rendu fou par Don Quichotte et inversement, une histoire qui hante encore les protagonistes de nombreuses années plus tard. En effet, Terry Gilliam est finalement venu à bout de ce projet et le film est présenté le 19 mai 2018 en clôture du Festival de CannesIl est dédié à la mémoire de Jean Rochefort, décédé en 2017, un an avant la sortie du film, et de John Hurt, qui avaient participé aux tentatives précédentes.

 

Ne manquez pas l’histoire incroyable de L’Homme qui tua Don Quichotte dans votre séance Drive-In Ciné de ce mercredi 21 juillet à 20h40 sur La Trois et sur Auvio ! Il sera également disponible en replay jusqu'au 21 aout.

Ce programme est également disponible en version multilingue et sous-titrée.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK