Classic Ciné : "Jeremiah Johnson": un western intimiste et plein de grâce signé Sydney Pollack

Sélectionné en compétition officielle au festival de Cannes en 1972, Jeremiah Johnson a donc presque 50 ans et encore un vrai lien avec notre monde actuel. Vous êtes peut-être passé à côté de ce film superbe, cher dans le cœur de son réalisateur Sidney Pollack, disparu en 2008. Hugues Dayez et Rudy Leonet vous proposent une plongée dans la nature impitoyable de l’Utah ce mercredi 13 octobre sur La Trois avec un Robert Redford impeccable.

1 images
© Tous droits réservés

 

Bien avant The Revenant, il y a eu un autre film de trappeur : Jeremiah Johnson. C’était aussi bien avant Into The Wild. Inspiré du vrai trappeur John Johnson, devenu célèbre au milieu du 19e siècle en survivant à des conditions extrêmes, on retrouve l’acteur fétiche de Sydney Pollack, Robert Redford, qui incarne cet anti-héros solitaire et tourmenté ayant décidé de quitter le monde d’en bas pour aller vivre dans les montagnes.

Ne vous attendez pas à un western classique, ce petit chef-d’œuvre du réalisateur de Out of Africa est plus subtil, plus calme, plus contemplatif, mais pas moins dur ni cruel pour autant. Quelque part entre le conte philosophique et le western, la nature y est reine dans ce décor majestueux des Rocheuses de l’Utah avec toute sa beauté mais aussi sa dureté hivernale.

Avec des craintes mais l’esprit conquérant, le trappeur avance sur un chemin semé d’embûches, rencontre un Indien qui le prend sous son aile, puis c’est lui qui prendra un enfant sous la sienne, vivra aussi une romance avec une Indienne avant de se retrouver aux prises avec des guerriers de la tribu amérindienne Les Crows.

La montagne a ses lois, la nature est une menace, mais Jeremiah Johnson nous fait passer un message de tolérance qui a une vraie résonance encore aujourd’hui.

 

Ne manquez pas Jeremiah Johnson ce mercredi 13 octobre à 20h40 dans Classic Ciné sur La Trois.

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK