Al Pacino joue les rockstars dans "Danny Collins"

“Danny Collins” est le deuxième film autour d’une star vieillissante que tourne Al Pacino en 1 an. Rien de mieux que cette légende du cinéma âgée aujourd’hui de 80 ans pour proposer une interprétation personnelle de ce type de rôle.

Dans “Danny Collins”, Al Pacino est une vieille gloire de la chanson en pleine crise existentielle. Il multiplie les tournées pour un public de vieux fans, jusqu’au jour où il reçoit une lettre posthume de John Lennon. Une missive écrite dans les années 70, et arrivée 40 ans plus tard dans les mains de Collins, qui va le pousser à remettre sa vie en question.

Cette anecdote véridique est vécue par le musicien folk anglais Steve Tilston qui a inspiré l’histoire de cette comédie sentimentale.

Réalisé par Dan Fogelman (This is us), ce film et porté par Al Pacino, Bobby Cannavale (Boardwalk Empire) et Christopher Plummer. Après “En toute humilité” où il jouait un célèbre comédien de théâtre qui a perdu sa joie de vivre et sa passion pour la comédie, il rempile avec ce rôle sur le même registre.

3 images
© Danny Collins 2015/ENTERTAINMENTONE
© Danny Collins 2015/ENTERTAINMENTONE

À voir, juste après le western "Rio Bravo" présenté dans Classic Ciné, le mercredi 15 juillet en deuxième partie de soirée sur La Trois.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK