Adamo, Loic Nottet et Lous and the Yakuza racontent comment ils ont vécu leur confinement

Dans le Warm Up de la grande soirée "Tous ensemble pour la musique" qui s’est déroulé ce vendredi 19 juin, nos vedettes belges Salvatore Adamo, Loic Nottet et Lous and the Yakuza, se sont confiés sur leur confinement.

Un confinement productif et cinéphile pour Salvatore Adamo

3 images
© Tous droits réservés

À la question "Qu’avez-vous fait pendant votre confinement ?", Salvatore Adamo répond, le sourire aux lèvres : " J’ai essayé de rattraper mon retard en cinéma parce que j’étais complètement largué. J’ai pu voir une bonne trentaine de films." Rien que ça !

Mais ce n’est pas tout. En plus de rattraper sa culture cinéma, Adamo a aussi bossé… et pas qu’un peu. "J’ai pu aussi terminer des chansons que j’avais amorcées." explique-t-il très humblement. "En fait, mon problème, c’est que j’ai toujours l’imagination d’un adolescent. Donc tous les jours, j’ai une idée de chanson. Je l’amorce, je l’enregistre dans mon dictaphone… Et le lendemain, j’oublie que je l’ai commencée ! Et je pars sur une autre chanson (rire)"


►►► Lire aussi : Bénabar et Adamo à la fête de la musique : un duo efficace et très complice !


Le chanteur a donc profité de ces longs mois de confinement pour remettre un peu d’ordre dans tout ça : "Là, j’ai une bonne cinquantaine de chansons prêtes pour un prochain album." Est-ce une annonce ? Dans tous les cas, il est clair qu’Adamo ne s’est pas tourné les pouces pendant son confinement. Et il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : " Ça grouille ! Ça continue à grouiller ! " rigole-t-il en tapotant sur son front.

Lous and the Yakuza : une pause nécessaire et bénéfique

3 images
© Tous droits réservés

Lous and the Yakuza, elle, a passé son confinement en solo : "C’était un bonheur ! " nous annonce-t-elle en souriant jusqu’aux oreilles. "Mon Dieu, ma vie était absolument atroce avant ça ! Je faisais que voyager dans tous les sens, je prenais 4 fois l’avion par semaine, j’en pouvais plus ! "

Le confinement est donc arrivé comme une bénédiction, un repos nécessaire, une pause essentielle. Elle en a largement profité pour se recentrer, sans stresser : "Je n’étais pas "tendue" par rapport à l’épidémie. C’est horrible à dire mais je suis africaine… les épidémies, on est né dedans (rire). "


►►► Lire aussi : Fête de la musique : Lous and the Yakuza a livré une sublime prestation acoustique de son titre "Dilemme"


En revanche, une fois les mesures de sécurité assouplie, Lous and the Yakuza en a profité pour faire un énorme barbecue et n’a pas boudé son plaisir de revoir des gens : "C’était super chouette ! Ça m’a fait très très très plaisir de voir plein d’êtres humains. Dès que je suis sortie, je souriais à tout le monde. J’étais trop contente de voir toute forme d’humanité (rire) ! Depuis, je parle et je souris toute la journée !"

Loïc Nottet : l’interminable tunnel existentiel ?

3 images
© Tous droits réservés

Un seul mot d’ordre pour Loic Nottet durant ce confinement : la bouffe ! "Je pense que je n’ai jamais autant commandé sur Uber Eats de toute ma vie (rire) !".

Côté moral, c’est plus mitigé : "Au début je me suis dit " allez, c’est cool, j’ai l’impression d’être dans " Je suis une légende ", c’est un truc un peu apocalyptique, pourquoi pas. Et plus tard, je pourrais raconter j’ai vécu le Covid (rire)". Avant de reprendre, plus sérieux : " Après vers la fin, ça devenait triste en fait. C’était limite déprimant. Quand je vois plein de petits commerces et de restaurateurs près de chez moi qui ont dû fermer, qui ont fait faillite […] moi ça me fait vraiment mal au cœur. C’est peut-être des gens qui ont trimé toute leur vie pour aboutir à ce projet, et qui à cause d’un truc de merde là, invisible en plus, eh beh c’est fini."


►►► Cliquez ici pour revoir la performance de Loïc Nottet pour "Tous ensemble pour la musique"


Heureusement, au moment du déconfinement, Loïc Nottet a pu se remonter le moral, entouré de ces proches. Il a eu la même idée que Lous and the Yakuza : " J’ai mangé des barbecues ! Je crois que je me suis enfilé 3 barbecue direct, dans des repas de famille !".

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK