A 84 ans, Guy Marchand est un acteur populaire et toujours inclassable

Issu d’un milieu modeste, le comédien fait ses débuts en 1971 dans " Boulevard du rhum " au côté de la très célèbre Brigitte Bardot.

Mais c’est par le grand succès que rencontre "Cousin, cousine" de Jean-Charles Tacchiella, qu’il devient alors véritablement connu 4 ans plus tard.

Dans les années 80, l’acteur incarne surtout des personnages détestables en rôle secondaire et a d’ailleurs reçu le César du meilleur second rôle avec son interprétation d’un inspecteur violent dans "Garde à vue".

Mais la carrière de Guy Marchand ne se limite pas au cinéma puisqu’il se consacre également à la musique et à la télévision, surtout dans les années 90.

En 2006, il revient vers le cinéma avec le film " Dans Paris " de Christophe Honoré. Un an plus tard, il publie son autobiographie, "Le Guignol des Buttes-Chaumont" et se lance alors dans l’écriture de romans.

Un crime très populaire

C’est la même année, il a alors 71 ans lorsqu’il joue dans le film "Un crime très populaire" au côté de Dominique Labourier et Denis Podalydès.

Dans ce film il incarnera alors le Commissaire Mario Venturi dans un contexte où la guerre civile qui bat son plein dans l’Espagne de 1936. Ce qui n’est pas pour lui déplaire car il aime cette époque et surtout conduire des "belles bagnoles" pour le citer dans son entretien avec Télé cable sat. En effet, Guy est un passionné de vieilles voitures.

L’intrigue tourne autour de Madeleine, la directrice du quotidien principal à Toulouse. Le journal qu’elle dirige va prendre part à sa vie privée lorsque son amant se va être impliqué dans une histoire d’assassinat. Elle décide alors de mener son enquête et demande à ses journalistes d’investiguer sur cette affaire. Guy Marchand dans cette histoire sera le commissaire chargé de cette enquête. Une course née alors entre les journalistes et les policiers, qui résoudra le crime ?

L’interprète de Mario était alors heureux de revenir sur le devant de la scène et déclara même à télé cable sat : "Je dis souvent que la télé m’a nourri. C’est elle qui m’a apporté les chèques."

Vous pourrez retrouver ce film culte des années 70 le mardi 10 août à 20h30 sur la Trois.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK