4 raisons de regarder le film de science-fiction “High Rise”

La Deux vous propose de découvrir “High Rise” de Ben Wheatley, un film percutant sorti en 2016 avec des acteurs bien connu.

L’histoire se passe en 1975. Le Dr Robert Laing, en quête d’anonymat, emménage près de Londres dans un nouvel appartement d’une tour à peine achevée ; mais il va vite découvrir que ses voisins, obsédés par une étrange rivalité, n’ont pas l’intention de le laisser en paix… Bientôt, il se prend à leur jeu. Et alors qu’il se démène pour faire respecter sa position sociale ; ses bonnes manières et sa santé mentale commencent à se détériorer en même temps que l’immeuble : les éclairages et l’ascenseur ne fonctionnent plus mais la fête continue ! L’alcool est devenu la première monnaie d’échange et le sexe la panacée.

Déjà rien que ce pitch donne envie d’en savoir plus, mais s’il faut une raison supplémentaire pour être derrière votre écran ce mercredi, en voici 3 :

4 images
© High rise 2015/IMAGINE

1. Pour la vision du réalisateur par rapport à l’œuvre

Le film est l’adaptation de la satire sociale I.G.H (High Rise) écrite par l’auteur J.G. Ballard en 1975. Le réalisateur Ben Wheatley a choisi de l’adapter au cinéma en 2016 puisqu’il trouvait ce propos toujours d’actualité. Il en a touché quelques mots dans Allo ciné :

“Ballard avait vu juste sur un tas de choses : les réseaux sociaux, l’industrialisation des images, l’émergence de Youtube etc. Bref, il avait prédit que la dépendance à la technologie créerait de gros changements dans nos comportements et nos façons de penser comme d’agir. Il défendait l’idée que les gens se comportaient comme des machines et se définissaient par leur travail, qu’ils […] refusaient d’avoir des liens personnels si ce n’est avec la technologie et les choses matérielles. C’était vrai en 1975. C’est encore plus vrai aujourd’hui !"

2. Pour le panel d’acteurs

Au casting de cette science-fiction ? De grands noms issus des blockbusters américains mais pas que, comme Jeremy Irons, Luke Evans et Tom Hiddleston.

Avec 46 années de carrière et 6 récompenses, la voix de Scar (Jeremy Irons) ne vous décevra pas dans ce film où il incarne le cynique propriétaire du Royal, une tour où se déroule l’action du film.

Tom Hiddleston, quant à lui, porte le casting en interprétant le docteur Laing. Vous l’avez sans doute découvert dans les Marvel en demi-frère et ennemi juré du super héros Thor. Il s’illustre également dans d’autres registres comme “Minuit à Paris” de Woody Allen ou "Le cheval de guerre" de Spielberg.

Luke Evans en impose tout autant puisqu’il a pu interpréter le Dieu Appolon dans “Le choc des titans (son premier film au cinéma) mais son visage ne vous est sûrement pas inconnu des films “Le Hobbit” ou des “Fast and Furious. Alternant les films d’actions avec les comédies, Luke Evans prouve qu’il peut tout jouer.

4 images
© High rise 2015/IMAGINE

3. Pour la musique

Le compositeur de musique et ancien leader du groupe Pop Will Eat Itself a réalisé la bande originale du film. Ce brillant compositeur vous laissera des frisons à l’écoute de ses 11 titres exceptionnels. On peut comprendre que le personnage principal sombre dans la folie lorsque l’on écoute certains morceaux. Clint Mansell a aussi signé la musique du film “Black swan et un épisode de la série "Black Mirror". Pour la petite anecdote il était fan du réalisateur de “High Rise”, la collaboration était donc évidente.

4 images
© High rise 2015/IMAGINE
  • Il ne vous reste plus qu’à découvrir cet univers oppressant qui risque de beaucoup vous surprendre ce mercredi 24 juin à 20h35 sur La Deux.
  • Programme disponible aussi en version sous-titrée (CC) et en version multilingue – déconseillé aux moins de 12 ans
Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK