Une entrée fracassante pour “Sexe, mensonge et vidéos”

Votre séance Classic Ciné vous propose de revoir un film de 1989 qui a permis à son réalisateur, Steven Soderbergh, de faire une entrée fracassante dans le monde du cinéma. “Sexe, mensonge et vidéo” raconte le quotidien d’une vie monotone où le sexe est tabou.

C'est un film culte qui trouve un juste milieu entre audace et retenue

2 images
Scène du film "Sexe, mensonges et vidéos" © 1989/SONY PICTURES

Pourquoi faut-il voir ce film culte ?

Pour son scénario alléchant

Ecrit en seulement 8 jours, le film met en scène John Millaney (Peter Gallagher), brillant avocat, qui a épousé Ann (Andie MacDowell), dont les blocages sexuels sont tels qu’elle a entrepris une psychanalyse.

Anne se refuse à son mari et ce dernier a pour maîtresse Cynthia (Laura San Giacomo), la sœur de sa femme. Graham Dalton (James Spader), un ami que John n’a pas vu depuis des années, revient dans sa ville natale et s’installe chez les Millaney. Ann se sent attirée par ce jeune homme au charme étrange et à la sincérité déconcertante. Graham lui avoue même son impuissance et sa manie qui consiste à filmer avec une caméra vidéo les confidences sexuelles des femmes qu’il rencontre.

Parce qu’il a reçu la Palme d’Or au festival de Cannes en 1989

Le jeune réalisateur alors âgé de 26 ans fait une entrée très remarquée dans le monde du cinéma avec ce premier long-métrage. Il devient le deuxième plus jeune réalisateur à recevoir la Palme d’Or au festival de Cannes. Doublement récompensé, l’acteur James Spader reçoit le prix de l’interprétation masculine.

Pour le titre choc

Ce titre tape à l’œil a marqué les esprits en 1989. “Sexe, mensonge et vidéos” ce sont trois thèmes symboliques qui vont s’entremêler et surtout distancer les personnages tout au long du film.

Pour les acteurs

Le charismatique James Spader ("Black List") n’est pas passé inaperçu dans “Sexe, mensonge et vidéo”. Pour l’accompagner la sublime Andie MacDowell ("Magic Mike XXL", "Footloose"). Le rôle de la sœur vulgaire et décomplexé va comme un gant à Laura San Giacomo ("Pretty Women", "NCIS enquêtes spéciales"). Tous portent le film à merveille ajoutant une superbe ligne à leur filmographie.

Pour le questionnement qu’il suscite sur différents thèmes

Malgré ce titre brut, le film est très subtil et nous questionne sur la psychologie humaine. C’est un drame domestique où les mœurs et la morale de couple sont abordés. Le regard face à la caméra est un élément essentiel, cet objet permet de révéler la vérité et de mettre à nu ces femmes qui ne peuvent assumer l’expression de la sexualité dans la sociétéLes différents thèmes sont la sexualité, la tromperie, l'impuissance, les mensonges...

Sexe, mensonges et vidéos” vous donne rendez-vous mardi 18 février à 21h05 sur La Trois dans votre soirée Classic ciné.

Programme disponible aussi en version sous-titrée (CC) et en version multilingue. 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK
Sonic Boom
en direct

La Trois

Sonic Boom

L'employé Knuckles