RTBF .be

Tueurs : Casting d'exception pour polar survitaminé - RTBF Tellement cine

Tueurs : Casting d'exception pour polar survitaminé

  • Pour son premier film, l'ex-braqueur François Troukens s'inspire des Tueurs du Brabant pour dessiner la toile de fond d'un polar survitaminé qui réunit un casting d'exception : Olivier Gourmet, Bouli Lanners, Lubna Azabal et Natacha Régnier.

    De 1982 à 1985, ceux que l'on surnommait "les Tueurs du Brabant" ont secoué la Belgique en commettant des braquages d'une extrême violence. Le modus operandi est, à quelques exceptions, toujours le même : une grande surface dans la province du Brabant, des tirs à-tout-va et le braquage des caisses. La dernière attaque a eu lieu le 9 novembre 1985. Ils prennent pour cible le supermarché Delhaize d'Alost. Ce sera le raid le plus meurtrier qu'ils aient commis à ce jour : 8 morts et 9 blessés. Ils disparaissent ensuite dans la nature.

    Le bilan fut très lourd : près de trente morts et une quinzaine d'attaques. Les coupables n'ont jamais été arrêtés et l'affaire demeure à ce jour non élucidée. Pourtant les multiples enquêtes n'ont jamais cessé et les nombreuses pistes continuent de faire l'actualité comme l'atteste les récents éléments (qui concernent le Géant) qui pourraient enfin faire la lumière sur l'identité des braqueurs.

    Réconcilier le public francophone avec son cinéma

    Tueurs : Casting d'exception pour polar survitaminé

    Tueurs : Casting d'exception pour polar survitaminé - © Tous droits réservés

    Une idée de départ intrigante pour un polar qui s'aventure aussi sur le terrain du film de genre. Et c'est presque une première pour un film belge francophone ! Alors qu'au nord du pays, le cinéma flamand a toujours cultivé son amour pour les films musclés, que ce soit du côté du réalisateur Erik Van Looy (De Zaak Alzheimer, Loft et De Premier) ou plus récemment dans l'ombre du film policier bilingue de Nabil Ben Yadir (Dode Hoek/Angle mort), mis à part l'oeuvre de Fabrice Du Welz, le sud du plat pays est plus culturellement marqué par l'essor du cinéma social.

    Et Tueurs pourrait bien être LE film belge qui va peut-être réconcilier le grand public francophone avec son cinéma. Il en a tout le potentiel. C'est efficace et très maîtrisé, mais sans esbroufe, avec du fond et une atmosphère 100% belge. L'histoire est crédible, haletante et très prenante. François Troukens vient d'entrer avec son premier film (co-réalisé avec Jean-François Hensgens) dans la liste des réalisateurs belges qui comptent !

    Voir

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles