RTBF .be

Tout le Baz'Art de Nathalie Uffner + Le Doc "Ongles rouges " - RTBF Documentaires

Tout le Baz'Art de Nathalie Uffner + Le Doc "Ongles rouges "

  • Elle est sur la scène au TTO dans la pièce "Sisters" de Myriam Leroy, Mehdi Bayad et Albert Maizel, un spectacle pour se décrisper sur le sujet tabou de la religion. Elle emmène Hadja dans son théâtre, au musée juif, chez une styliste qui revisite le denim.. Dans Le doc, Valérie Vanhoutvinck pose un regard neuf sur la prison. Dans une approche documentaire et artistique, elle suit ce qui se passe au sein d’un groupe de détenues réunies par des ateliers.

    Première diffusion sur ARTE le dimanche 17 février à 17h35.  Reddifusion sur la Une le jeudi 21 février 24h25 et sur la Trois, uniquement le doc, le lundi 18 février, 23h45.

    Nathalie Uffner, la dynamique directrice artistique du Théâtre de la Toison d’Or, le TTO pour les intimes, reçoit Hadja Lahbib dans ce haut-lieu bruxellois de l’humour en pleine répétition de sa nouvelle pièce, " Sisters ", qu’elle met en scène et joue en compagnie de Julie Owens et d’Odile Matthieu ; étape au musée juif pour visiter la très belle expo du photographe de l’agence Magnum, Léonard Freed, avec sa directrice Pascale Falek-Alhadeff ;  halte au resto d’inspiration asiatique Old Boy avec ses deux jeunes patrons, John et Xavier ; et puis, causer fringues pour un prochain spectacle dans une boutique d’Ixelles avec Ségolène " Façon Jacmin ", la reine du denim, découvrir les figurines de Justin Lalieux, multi-artiste qui se cherche, et finir sur scène au TTO avec ses complices et son trac pour la première de " Sisters ". 

    Le doc de Tout le Baz’Art : " Ongles rouges " de Valérie Vanhoutvinck

    Tout le Baz'Art de Nathalie Uffner + Le Doc "Ongles rouges " - © Tous droits réservés

    "Ongles Rouges " raconte le trajet singulier que font ensemble 7 femmes. L’une est dehors, les autres sont dedans. L’une face à la mer, les autres en situation d’enfermement. Au fil des ans, leurs lettres, leurs rencontres évoquent leurs actions journalières, leurs rituels, leurs liens, leur état de femme, de fille, de mère et les marques du temps sur leurs peaux. Au fil du film se tisse une chorégraphie, l’invention d’un langage commun. Dans ce milieu qu’elle connaît bien, la prison, où elle anime de nombreux ateliers, Valérie Vanhoutvinck nous offre un film pudique et sensible, très féminin, où il est surtout question de liberté à travers les gestes, les mains, les corps, et les rêves.

     

    Voir

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles