Séance VIP avec Lorant Deutsch dans "Un Village presque parfait"

Un village presque parfait
2 images
Un village presque parfait - © Tous droits réservés

A l'hôpital ou à la campagne, la vie de médecin est au cœur de la Séance VIP le lundi 6 mars sur La Une. A 20h20, Stéphane Meunier traite un problème de société actuel, celui de la désertification des médecins de campagne, dans "Un Village presque parfait". Lorant Deutsch y incarne un jeune docteur parisien fraîchement débarqué dans un village dont les habitants, Didier Bourdon et Elie Semoun, sont prêts à tout pour le garder auprès d'eux. A 22h10, immersion réaliste et passionnante dans la vie d'interne proposée par Thomas Lilti qui signe son deuxième long-métrage avec "Hippocrate", une comédie portée par Vincent Lacoste et Reda Kateb, César du Meilleur acteur dans un second rôle.

Premier long-métrage du journaliste de formation Stéphane Meunier, "Un Village presque parfait" est le remake français du film québécois "La Grande Séduction" (2003), lui-même inspiré du film américain "Doc Hollywood" (1991).

La plupart des villageois présents dans le film ont été joués par les actuels habitants du village. Ils occupaient pour la plupart les mêmes métiers que dans la réalité. Pour être plus crédible, Didier Bourdon a puisé dans ses souvenirs "campagnards", pour incarner au mieux son personnage.

Résumé : 

Saint-Loin-la-Mauderne, un petit village frappé de plein fouet par la crise, est menacé de désertification. Son dernier espoir est de relancer l'usine de fumage de saumon. Seul problème, les assurances exigent la présence d'un médecin à demeure. Or, le dernier a pris sa retraite il y a plus de cinq ans sans jamais trouver de remplaçant. Derrière Germain, leur maire bourru mais charismatique, les habitants vont tout faire pour convaincre le très parisien docteur Maxime Meyer que le bonheur est à Saint-Loin-la-Mauderne !

Hippocrate

Médecin et fils de médecin, le réalisateur s'est inspiré de son histoire personnelle. Le tournage a d'ailleurs eu lieu dans l'hôpital où il exerçait. Un film réalisé quasiment à huis-clos. Un thème qui lui est cher, puisque Thomas Lilti a également réalisé par après le film "Médecin de campagne" avec François Cluzet.

Côté casting, on retrouve l'étoile montante de la comédie française : Vincent Lacoste ("Les Beaux Gosses", "Lolo", "Victoria"), mais aussi Reda Kateb ("Un Prophète"), récompensé du César du Meilleur acteur dans un second rôle, et Jacques Gamblin.

Résumé :

Benjamin va devenir un grand médecin, il en est certain. Mais pour son premier stage d'interne dans le service de son père, rien ne se passe comme prévu. La pratique se révèle plus rude que la théorie. La responsabilité est écrasante, son père est aux abonnés absents et son co-interne, Abdel, est un médecin étranger plus expérimenté que lui. Benjamin va se confronter brutalement à ses limites, à ses peurs, celles de ses patients, des familles, des médecins, et du personnel.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK