"Regard Sur" Zineb de Charlie Hebdo, cinq ans après l'attentat

Regard sur Zineb de Charlie Hebdo
3 images
Regard sur Zineb de Charlie Hebdo - © Tous droits réservés

Cinq ans après l'attentat à la rédaction du magazine Charlie Hebdo à Paris, Hadja Lahbib revient sur cet événement tragique avec 2 documentaires. Le 1er retrace le parcours de la journaliste Zineb El Rhazoui de Charlie Hebdo, qui vit, depuis, sous protection policière rapprochée. Le 2e documentaire ouvre le regard sur un autre courant de l'Islam : celui des soufis et plus particulièrement des Bektachis.

Deux documentaires à redécouvrir dans Regard Sur le lundi 06 janvier dès 21h00 sur la Trois.

Rien n'est pardonné de Vincent Coen et Guillaume Vanderghe

Filmé sur cinq années, le film raconte l'histoire de Zineb El Rhazoui, journaliste et activiste marocaine, l'une des survivantes de l'attaque contre Charlie Hebdo à Paris. 

Zineb décide de quitter le Maroc lorsque le printemps arabe se transforme en automne islamiste. Elle s’installe à Paris et trouve, à Charlie Hebdo, un cadre professionnel où elle peut enfin s’exprimer sans censure. Son bonheur prend tragiquement fin le 7 janvier 2015.

Par hasard, elle n’est pas présente quand les terroristes tuent ses amis et collègues. D'abord choquée, Zineb décide de ne pas se laisser anéantir et de se battre contre le terrorisme. Elle devient l’une des grandes figures médiatiques combattant l'Islam radical. Elle est aujourd’hui la femme la plus protégée de France, sous protection policière constante.

Les Bektachis, un autre islam d'Emmanuel Poutte

Au départ de ce film, il y a le questionnement du réalisateur sur la montée de l'extrémisme islamiste. Toujours en quête d’un sens susceptible d’apaiser les tensions de notre époque, Manuel Poutte avait aussi envie de contrer les clichés et de faire découvrir un autre courant de l'Islam, celui des Soufis et plus particulièrement des Bektachis. Ce courant méconnu de l'Islam, particulièrement ouvert et tolérant, s'est développé principalement en Albanie et dans certaines régions de Turquie.

A travers le voyage de Redouane Adahchour, un jeune belge d'origine marocaine invité par son ami Iljir Selimoski, un jeune français d’origine albanaise, on découvre une autre manière d’être musulman aujourd’hui. Ensemble, les deux hommes vont découvrir le grand rassemblement annuel de ce courant méconnu et surprenant, revendiqué de confession musulmane : les Bektachis.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK