Quand le stand-up belge sort de scène pour se lâcher en fiction

Le milieu du stand-up belge est en plein boom depuis plusieurs années, quitte à sortir de scène pour se lâcher dans des projets de fiction. Carole Matagne (1 semaine sur 2), Florent Losson (Les Anonymes), Dena Vahdani (I Feel Love) et Farah Zapatero (Les Anonymes) se sont réunis dans Belgorama pour parler d’écriture, d’audace, d’inspirations américaines, de voyages en train, et de blagues sur les pandas.

Est-ce entièrement différent d’écrire pour un format audiovisuel ? À partir de quand peut-on parler de fiction si on s’inspire de sa propre vie ? Et si on parle de renouveau du stand-up belge, quels sont les éléments qui le définissent ? Entre le plaisir d’être réunis (même virtuellement), et celui de se piquer avec des vannes bienveillantes, les quatre invité·e·s de Stanislas Ide font fuser les réponses et les bons mots.

Un entretien exclusif à retrouver sur Belgorama, la nouvelle page Auvio dédiée à la création belge dans tous ses formats. Vous y trouverez des séries dans leur intégralité, des films, des documentaires, des podcasts, des courts-métrages, mais aussi des entretiens exclusifs sur ce que le secteur audiovisuel belge a de plus innovant.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK