Plongez dans l’univers poétique et burlesque de Jacques Tati

Pour votre séance classique ciné, Hugues Dayez et son comparse Rudy Leonet vous proposent ce mardi 8 octobre Mon oncle de Jacques Tati. Un chef-d’œuvre du cinéma qui a remporté de nombreux prix, dont l’Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1959.

Avec un univers sonore et visuel bien à lui, Jacques Tati reste encore aujourd’hui un ovni dans le paysage du cinéma “comique” français.

Dans Mon oncle, Tati - Jacques Tatischeff de son vrai nom – raconte avec beaucoup d’humour une fable sur le modernisme de la société de son époque. Mais ne vous attendez pas à éclater d’un rire bien gras !

Car chez Tati, l’humour est cérébral, voire conceptuel : les gags se nichent dans les détails.

Dans les détails sonores notamment. C’est le son (réinventé et retravaillé en post-production) bien plus que les dialogues qui nous emmène dans l’univers burlesque de ce chef-d’œuvre sorti en 1959.

Mais ce qui fait aussi la renommée du cinéma de Tati, c’est son graphisme léché et maîtrisé, incarné dans Mon Oncle par la Villa Arpel. Design, minimaliste et futuriste à l’excès, la Villa est utilisée par Tati comme support pour rire des dérives du modernisme de la société française des années 50. Et ça marche !

Ok, mais ça raconte quoi ?

 

Riche industriel, M. Arpel assure à son épouse et à leur fils Gérard, 10 ans, une vie matérielle confortable dans une maison pourvue des derniers perfectionnements de l’art ménager.

Mais cette vie est loin d’apporter au petit Gérard une atmosphère gaie et détendue …

En fait, Gérard ne se détend qu’en compagnie de son oncle maternel, M. Hulot, fantaisiste et rêveur, détaché des biens de ce monde ; bref, tout l’opposé de ses parents. Avec lui, Gérard goûte les joies de la liberté.

Mais à chaque retour de promenade, Gérard est dans un tel état : mains sales, vêtements tachés… Sa mère, Mme Arpel en est consternée.

Pour essayer de "ranger" ce célibataire original, Mme Arpel décide alors de le marier avec leur riche voisine, une veuve ordonnée et soigneuse, dont la maison impeccable peut rivaliser avec le paradis moderne de Mme Arpel.

Mais M. Hulot n’est pas plus mariable qu’il n’est apte à diriger un service de fabrication de tuyaux de matière plastique dans l’usine Arpel.

Partout où il passe, il sème désordre et panique.

Et si vous n’êtes toujours pas convaincu(e)

Voici 30 bonnes raisons de (re) voir Mon oncle de Jacques Tati !

 

► “Mon oncle”, à savourer sur la Trois ce mardi 8 octobre à 21h !

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK