Nuit des peintres et sculpteurs sur La Trois

Nuit des peintres et sculpteurs sur La Trois
Nuit des peintres et sculpteurs sur La Trois - © Tous droits réservés

Une soirée consacrée aux peintres et sculpteurs d'un style tout à fait différent. Tout ce petit monde est à voir le jeudi 09 janvier sur La Trois à partir de 21h05.

À 21h05 Les silences de Spilliaert

Intérieurs hantés, espaces maritimes déserts : les peintures de Léon Spilliaert semblent habitées d'une présence invisible. Cet artiste solitaire a créé une oeuvre hallucinée, dont l'intensité culmine dans les autoportraits aux regards hypnotiques. Entre présence et absence, le film cherche à cerner la personnalité énigmatique de Spilliaert et à nouer un dialogue intime avec l'œuvre. Un documentaire de Wilbur Leguebe.

 

A 21h55 Styles – A la recherche de Fernand Knopff

Khnopff est sans doute l'un des peintres belges les plus énigmatiques et les plus fascinants. A travers son oeuvre et quelques endroits où il a vécu, Jean Antoine s'est efforcé, de cerner l'étrange personnalité de cet artiste mystérieux. Trois grands spécialistes belges l'ont aidé dans cette tâche difficile : Philippe Roberts-Jones, Francine-Claire Legrand et Robert L. Delevoy. Une incursion troublante dans l'univers de la femme et dans l'imaginaire symboliste. Documentaire de Jean Antoine.

 

A 22h35 Musée Rodin

Retour sur la vie de Rodin à travers deux lieux patrimoniaux : l'hôtel Biron et la villa des Brillants à Meudon. Dominique Vieville, directeur du musée Rodin, détaille les oeuvres de Rodin dans le jardin : les Bourgeois de Calais, le Penseur, la Porte de l'Enfer. Hélène Pinet commente les oeuvres de Rodin dans son atelier : collection de mains, de jambes. La vie intime de Rodin et de Rose est abordée à travers sa maison : la salle à manger, sa chambre et son tombeau dans le jardin. Jeanne Fayard, écrivain et ancienne sculptrice, revient sur la vie de Camille Claudel et ses amours tourmentées avec Rodin.

 

A 23h00 James Ensor (1860-1941)

Découverte de sa peinture et de ses oeuvres exposées au Musée James Ensor d'Ostende. Dès le début, son art sera mal accueilli ; trop de mystère au goût de l'époque ! De cette période sombre, aux pâtes onctueuses, datent des portraits pénétrants et aussi tout un peuple de déshérités. Après les natures mortes, la lumière entrera dans son oeuvre en triomphatrice, pour se muer en personnages fantasques. C'est la naissance du masque, tout de violence et d'éclat. De là, Ensor passera aisément à la caricature, à l'humour, au grotesque.

 

A 23h10 Le retour de Constantin Meunier (1831-1905)

Découverte d’un artiste peintre et sculpteur belge, qui fut l'un des plus grands sculpteurs belges du 19e siècle. Révélé par Mirbeau (comme Maeterlinck), Constantin Meunier ne devint statuaire qu'à l'âge de 52 ans et connut néanmoins une gloire universelle dans les dix dernières années de sa vie. Auparavant, il réalisait surtout des peintures religieuses de commande. Son oeuvre semblait un peu oubliée en Belgique. A l'étranger pourtant, on n'hésitait pas à la placer sur le même pied que celle de Rodin.

 

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK