"Meurtres à Sandhamn" : 5 anecdotes sur la série policière suédoise

"Meurtres à Sandhamn" : 5 anecdotes sur la série policière suédoise
5 images
"Meurtres à Sandhamn" : 5 anecdotes sur la série policière suédoise - © Tous droits réservés

Alors que l’été se poursuit sur la petite île suédoise, toujours en proie à de mystérieux assassinats, nous avons dégoté quelques infos croustillantes sur la mini-série scandinave…

Une dernière soirée inédite en compagnie de Thomas et Nora vous attend sur La Une, ce dimanche 11 août à 20h50. L’occasion d’en savoir un peu plus sur ce thriller palpitant aux paysages à couper le souffle.

Vous n’avez pas vu les épisodes précédents ? Sachez que "Meurtres à Sandhamn", c’est une enquête par saison, le tout diffusé lors d'une seule et même soirée. Alors, il n’est pas trop tard pour monter à bord en découvrant ces 5 anecdotes surprenantes sur la série.

1. Une ancienne avocate se cache derrière l’histoire

"Meurtres à Sandhamn" est l’adaptation sur petit écran des best-sellers de la romancière suédoise Viveca Sten.

A la tête d’une brillante carrière juridique, rien ne la prédestinait à écrire des romans policiers. Tout commence en 2005 lors d'une promenade sur la plage de Sandhamn. "Le ciel était magnifique, il y avait du soleil… et soudain j’ai eu la vision d’un cadavre dans un filet de pêche. Je suis rentrée à la maison et j’ai écrit le premier chapitre et le dernier chapitre. Tout est venu naturellement." raconte l’ancienne avocate dans un entretien pour zonelire.fr.

Depuis, 7 tomes sont publiés en français chez Albin Michel et la série s’est écoulée à plus d’un million d’exemplaires dans une quinzaine de pays !

2. Viveca Sten apparaît dans chaque épisode

Depuis 2010, chaque tome publié donne vie à une saison de trois épisodes supervisée par l’écrivaine qui a également eu son mot à dire quant au choix des acteurs. Acteurs avec qui elle s’entend plutôt bien, puisqu’elle fait une petite apparition dans chaque épisode ! "Comme Alfred Hitchcok dans ses films." sourit-elle. Ce qui a créé "une vraie complicité avec les acteurs."

Allez-vous la reconnaître dans la prochaine enquête ?

3. Un lieu de tournage authentique

Ce qui fait tout le charme de la série, c’est bien entendu son cadre spectaculaire qui séduit plus d’un téléspectateur, et les lecteurs bien avant eux. A tel point que le tourisme grimpe en flèche dans la petite île suédoise depuis la diffusion de la série.

"C’est toujours tourné à Sandhamn (90%). Il y a une véritable fierté chez les habitants. Avec le succès des livres, il y a de plus en plus de touristes c’est une véritable économie pour l’île. En 1917 lorsque mon grand-père a acheté la maison, il l’a eu une bouchée de pain. Les propriétés ont pris une véritable valeur." commente l’auteure.

4. Moins de 100 habitants

Et en parlant des lieux de tournage, saviez-vous que Sandhamn comptait moins de 100 habitants ? Une donnée contrariante pour l’auteure : "Le souci est que je ne peux pas tuer tous les habitants de Sandhamn, il n’y a que 89 personnes !"

5. Un total de 10 saisons ?

Si chaque roman est adapté sur petit écran, Viveca Sten promet déjà "au moins 10 tomes".

"C’est l’héritage de l’ère juridique, je planifie, je sais où je vais. Parfois cela ne marche pas du tout, d’autres personnages arrivent dont je ne soupçonnais même pas l’existence. C’est très bizarre quand ce nouveau personnage arrive. C’est très intéressant, comme si j’avais un deuxième cerveau et que je voyais la scène de l’extérieur. "

Selon le site Toute la télé, les saisons 8 et 9 sont déjà en cours de production tandis qu’une saison 10 devrait suivre.


Ce dimanche 11 août, ne manquez pas l’enquête "Au nom de la vérité" (saison 7) en prime sur La Une.

Le soleil estival, radieux, brille à Sandhamn, et Nora s’apprête à emmener son fils Simon au camp de voile de Knarren, sur un îlot voisin. En attendant sa mère, le jeune garçon échange quelques mots avec un inconnu. Il s’agit d’un homme déjà condamné pour le viol et le meurtre d’un enfant, que la police recherche, car il s’est soustrait à sa surveillance. Alors que Simon se réjouit de la semaine qui s’ouvre, l’un de ses camarades, Benjamin, introverti et solitaire, arrive à contrecœur, escorté par son père. Il est immédiatement repéré par deux gamins plus âgés, qui en font leur souffre-douleur. Pendant ce temps, Nora cherche, comme toujours, à aider Thomas, chargé d’identifier un voleur ayant siphonné une série de réservoirs sur le port de plaisance. Mal interprétés par Vera, la fille du compagnon de Nora, leurs tête-à-tête donnent lieu à une nouvelle flambée de jalousie

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK