" Mélancolie du pot de yaourt ", un essai surprenant et drôle

La sélection littéraire de Thierry Bellefroid
3 images
La sélection littéraire de Thierry Bellefroid - © Tous droits réservés

Au programme : de l’humour, de la conscientisation, de l’au-delà et des couleurs impressionnantes. Tout ça oui !

Mélancolie du pot de yaourt de Philippe Garnier aux éditions Premier Parallèle

Le titre pourrait faire sourire, mais le sujet n’en reste pas moins sérieux. Il s’agit d’un petit essai ni tout à fait sociologique, ni tout à fait philosophique sur ce que représente le monde des emballages. Et surtout, comment en, à peine un siècle, il a su prendre le dessus sur le contenu. Prenons le pot de yaourt, son emballage n’a pas changé au fil des années alors que l’urne funéraire, elle, est de plus en plus conçue pour se dissoudre. Fascinant.

Ce constat et un tas d’autres jalonnent cet ouvrage qui scrute au microscope tous les emballages qui nous entourent. Philippe Garnier choisit à merveille tous ses mots. Le résultat fait autant réfléchir qu’il fait rêver.

Karmen de March Guillem aux éditions Dupuis

Karmen n’est pas un prénom mais l’interprétation de la mort. L’histoire s’ouvre sur une jeune femme qui se donne la mort et, dans les limbes, Karmen lui apparaît. Les deux entament une conversation interminable au cours de laquelle la jeune femme comprend qu’elle est morte et que Karmen est une étape.

March Guillem dévoile une bande dessinée philosophique sur ce moment où nos âmes tentent de trouver la paix. Aucune théorie sur ce que pourrait être la vie après la mort, juste une introspection dans une dimension fantastique et une narration fantastique. March Guillem est un dessinateur majorquin. Ses couleurs incroyables et sa façon de travailler donnent un résultat très différent des bandes dessinées traditionnelles.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK
Plus belle la vie
en direct

La Deux

Plus belle la vie

Episode 4036