Lou De Laâge : "Le cinéma, c’est la vie en mieux", elle nous parle de sa vision du métier et de son rêve d’enfance

Lou De Laâge est une actrice que tout le monde aime. Originaire du sud-ouest de la France, aussi à l’aise sur scène que devant la caméra, fille d’un peintre et d’une journaliste qui a priori, ne rêvait pas de cinéma. Et pourtant !

Elle a fait ses études d’art dramatique à Paris et a ensuite fait ses débuts dans "j’aime regarder les filles" en 2011 avec Pierre Niney. En 2014, elle a été nommée pour le César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans " Jappeloup ", et l’année suivante, elle se retrouve de nouveau nommée dans la même catégorie pour sa performance dans " Respire " de Mélanie Laurent.

Dans le podcast Le cinéma, c’est la vie en mieux, elle parle du métier d’acteur et de sa performance dans le film "Le Bal des folles" de Mélanie Laurent : "Ça fait partie de notre métier d’occulter toute la partie technique au moment de jouer pour être uniquement dans l’atmosphère du film, on est transporté".

Lorsqu’on lui demande si elle imaginait le cinéma comme elle le vit aujourd’hui lorsqu’elle était petite, elle explique que, étant enfant, faire du cinéma n’a jamais fait partie de ses projets :

Je n’ai jamais rêvé de faire du cinéma (...) moi je rêvais de faire du théâtre ! Je fantasmais beaucoup plus de théâtre que de cinéma. Aussi parce que lorsque j’étais petite, j’allais voir des pièces et cela se déroulait en face de moi, le cinéma c’est derrière un écran et j’étais trop terre à terre pour m’y identifier.

Son véritable rêve était d’être comédienne de théâtre, et après la vie a été surprenante et plus colorée que ses propres rêves confie-t-elle.

Si vous voulez découvrir le jeu d’acteur sans pareil de cette fabuleuse actrice, retrouvez la dans le film " 1788… Et demi" le mardi 26 octobre à 21h20 sur La Trois.

Newsletter TV

Recevez chaque jeudi toute l'actualité de vos personnalités et émissions préférées.

OK