RTBF .be

Livrés à domicile, la joute du mardi 9 octobre 2018 - RTBF Livres a domicile

Livrés à domicile, la joute du mardi 9 octobre 2018

  • La joute en six titres aux horizons multiples...

    En mal de bouquins ? Qu’à cela ne tienne, nos chroniqueurs ont trouvé de quoi rassasier vos appétits littéraires. Du polar noir rural ou du policier par le Simenon japonais, un roman d’amour ode à la jeunesse ou un roman graphique poétique sur l’exil, une escapade dans un tableau de Breughel ou la redécouverte de Brel à travers ses chansons. Par lequel vous laisserez vous tenter ?

    "Prendre refuge" - Zeina Abirached & Mathias Énard - Ed. Casterman

    "Prendre refuge" - Zeina Abirached & Mathias Énard -  Ed. Casterman

    "Prendre refuge" - Zeina Abirached & Mathias Énard - Ed. Casterman - © Tous droits réservés

    1939, Afghanistan. Autour d'un feu de camp, aux pieds des Bouddhas de Bâmiyân, une voyageuse européenne, Anne-Marie Schwarzenbach, tombe amoureuse d une archéologue. Cette nuit là, les deux femmes l'apprennent par la radio, la Seconde Guerre mondiale éclate. 2016, Berlin. Karsten, jeune allemand qui se passionne pour l'Orient rencontre Nayla, une réfugiée syrienne, dont il s'éprend, malgré leurs différences. A travers ces deux récits entremêlés, deux histoires d'amour atypiques, comme un écho à deux époques complexes, se tissent au fil des pages. Alliant les contraires, rapprochant des êtres qui n'auraient jamais dû se croiser, l'album propose une réflexion sur la difficulté d aimer aujourd'hui comme hier. Entre Kaboul et Berlin, hier et aujourd'hui, l'amour comme la plus belle des aventures.

    "Ecorces vives" - Alexandre Lenot - Ed. Actes Sud

    "Ecorces vives" - Alexandre Lenot -  Ed. Actes Sud

    "Ecorces vives" - Alexandre Lenot - Ed. Actes Sud - © Tous droits réservés

    C’est une région de montagnes et de forêts, dans un massif qu’on dit Central mais que les routes nationales semblent éviter. Un homme venu de loin incendie la ferme dans laquelle il espérait un jour voir jouer ses enfants, puis il disparaît dans les bois. La rumeur trouble bientôt l’hiver : un rôdeur hante les lieux et mettrait en péril l’ordre ancien du pays. Les gens du coin passent de la circonspection à la franche hostilité, à l’exception d’une jeune femme nouvellement arrivée, qui le recueille. Mais personne n’est le bienvenu s’il n’est pas né ici. Écorces vives est construit sur une tension souterraine, un entrelacs de préjugés définitifs et de rancœurs séculaires. De ce roman noir – qui est aussi fable sociale, western rural, hommage aux âmes mélancoliques et révoltées – sourd une menace : il faut se méfier de la terre qui dort…

    "La seule histoire" - Julian Barnes - Ed. Mercure de France

    "La seule histoire" - Julian Barnes -  Ed. Mercure de France

    "La seule histoire" - Julian Barnes - Ed. Mercure de France - © Tous droits réservés

    Un premier amour détermine une vie pour toujours : c'est ce que j'ai découvert au fil des ans. Il n'occupe pas forcément un rang supérieur à celui des amours ultérieures, mais elles seront toujours affectées par son existence. Il peut servir de modèle, ou de contre-exemple. Il peut éclipser les amours ultérieures ; d'un autre côté, il peut les rendre plus faciles, meilleures. Mais parfois aussi, un premier amour cautérise le coeur, et tout ce qu'on pourra trouver ensuite, c'est une large cicatrice. Paul a dix-neuf ans et s'ennuie un peu cet été-là, le dernier avant son départ à l'université. Au club de tennis local, il rencontre Susan - quarante-huit ans, mariée, deux grandes filles - avec qui il va disputer des parties en double. Susan est belle, charmante, chaleureuse. Il n'en faut pas davantage pour les rapprocher... La passion ? Non, l'amour, le vrai, total et absolu, que les amants vivront d'abord en cachette. Puis ils partent habiter à Londres : Susan a un peu d'argent, Paul doit continuer ses études de droit. Le bonheur ? Oui. Enfin presque car, peu à peu, Paul va découvrir que Susan a un problème, qu'elle a soigneusement dissimulé jusque-là : elle est alcoolique. Il l'aime, il ne veut pas la laisser seule avec ses démons. Il va tout tenter pour la sauver et combattre avec elle ce fléau. En vain... Mais lui, alors ? Sa jeunesse, les années qui passent et qui auraient dû être joyeuses, insouciantes ? Il a trente ans, puis trente et un, puis trente-deux. Vaut-il mieux avoir aimé et perdre ou ne jamais avoir aimé ?

    "Jacques Brel en 40 chansons" - Bruno Brel, Stéphane Loisy et Baptiste Vignol - Ed. Hugo Image

    "Jacques Brel en 40 chansons" - Bruno Brel, Stéphane Loisy et Baptiste Vignol - Ed. Hugo Image

    "Jacques Brel en 40 chansons" - Bruno Brel, Stéphane Loisy et Baptiste Vignol - Ed. Hugo Image - © Tous droits réservés

    "Je raconte ma vie dans mes chansons, c'est un journal de bord".Depuis sa disparition voici 40 ans, Brel n'a jamais quitté le coeur des français et reste l'une des incarnations les plus absolues de la chanson de langue française, y compris à l'étranger. De " Mathilde " aux " Marquises ", de " Ces gens-là " à " Quand on n'a que l'amour ", d' " Amsterdam " à " Bruxelles " ou de " Je ne sais pas " à " ne me quitte pas " , chacune de ses créations est une fulgurance biographique autant qu'une étape d'une existence marquée par la recherche permanente de l'intensité. De sa Belgitude à ses combats libertaires, de l'observation de ses contemporains à son regard sur l'amour et la mort, chacune de ses chansons raconte avant tout l'histoire d'un homme qui n'aura cessé de chercher sa liberté et revendiquer sa soif d'absolu dans un questionnement permanent sur la nature humaine, de sa grandeur à sa déchéance.Chacune des 40 chansons sélectionnées est restituée dans son contexte historique, biographique et musical en vue d'en saisir le sens profond dans l'existence du " Grand Jacques ". Brel l'indompté, Brel l'inégalé, Brel l'insaisissable ne cesse donc de nous régaler et, quarante années après sa disparition, demeure plus vivant et plus exalté qu'aucun autre héros de l'épopée de la chanson francophone.

    "Le point zéro" - Seicho Matsumoto - Ed. Atelier Akatombo

    "Le point zéro" - Seicho Matsumoto -  Ed. Atelier Akatombo

    "Le point zéro" - Seicho Matsumoto - Ed. Atelier Akatombo - © Tous droits réservés

    "Tokyo, 1958. Teiko épouse Kenichi, publicitaire à Kanazawa. Promu, il doit effectuer un dernier voyage pour passer le relais à son successeur. Teiko l’attend à Tokyo. En vain. Elle contacte sans succès la police. Bientôt, des incohérences dans le passé de son mari l’incitent à démarrer sa propre enquête. Au fil de ses investigations le long d’une péninsule oubliée du monde et battue par les vents, elle en apprendra plus sur les cicatrices laissées par la guerre et le prix du pouvoir. Il lui faudra remonter jusqu’au " point zéro ", où tout s’est enclenché, avant que celui-ci ne se dissolve à l’horizon."

    " Les chasseurs dans la neige " - Jean-Yves Laurichesse - Ed. HD Ateliers Henry Dougier

    " Les chasseurs dans la neige " - Jean-Yves Laurichesse -  Ed. HD Ateliers Henry Dougier

    " Les chasseurs dans la neige " - Jean-Yves Laurichesse - Ed. HD Ateliers Henry Dougier - © Tous droits réservés

    Quand le tableau de Pieter Bruegel l'Ancien, Les chasseurs dans la neige, prend vie...On ne sait presque rien de la vie de Pieter Bruegel l'Ancien, dont on célébrera en 2019 le 450e anniversaire de la mort. Son visage même ne nous a été transmis par aucun portrait fiable. Et pourtant certains de ses tableaux sont parmi les plus célèbres au monde. C'est en entrant dans l'un d'eux, Les Chasseurs dans la neige, que l'auteur nous restitue ce qu'a pu être la présence du peintre flamand, sous le regard d'une jeune fille dont le destin a été changé par cette rencontre. D'un village perdu de Campine à Bruxelles la grande ville, l'histoire de Pieter et Maecke, entourés des paysages et des personnages de la Flandre du XVIe siècle, nous fait aussi approcher le mystère toujours fuyant de la création.

    Voir

Les articles de RTBF TV

Plus d'articles